MENU


La croissance annuelle du marché mondial des puces est tombée à 7,3% en juillet, contre 13,3% en juin et 18,0% en mai, selon la Semiconductor Industry Association, rapportant des chiffres compilés par l’organisation World Semiconductor Trade Statistics.

La forte réduction de la croissance annuelle est d’autant plus inhabituelle que ces pourcentages sont basés sur des moyennes mobiles sur trois mois. Le chiffre des ventes mondiales de juillet 3MMA de 49,01 milliards de dollars comprend la correction à la baisse des chiffres du mois précédent avec environ 600 millions de dollars américains de ventes mensuelles moyennes en moins dans la région Asie-Pacifique, y compris la Chine.

 

 Le marché chinois des puces est désormais inférieur de 1,8 % à ce qu’il était il y a un an et la région Asie-Pacifique hors Chine n’est supérieure que de 4,1 %. Cependant, comme la Chine et la région Asie-Pacifique représentent désormais 60 % du marché mondial des puces, elles constituent la principale contribution à la moyenne mondiale. La croissance du marché américain des puces, qui avait été phénoménalement forte avec une croissance annuelle de 40 % encore récemment, est passée de 29 % en juin à 20,9 % en juillet. Le Japon est passé de 16,1% de croissance annuelle en juin à 13,1% de croissance en juillet.

L’Europe s’est opposée à cette tendance mondiale et bien que les ventes de puces 3MMA aient baissé de 1,1 % en séquentiel, sa croissance annuelle est passée de 12,4 % en juin à 15,2 % en juillet.

John Neuffer, PDG de la SIA, a déclaré que la croissance du marché avait considérablement ralenti ces derniers mois, les augmentations des ventes d’une année sur l’autre tombant à un chiffre pour la première fois depuis décembre 2020.

Les données mensuelles sont fournies par la SIA sous la forme d’une moyenne sur trois mois, bien que la source des données, World Semiconductor Trade Statistics, suive les données mensuelles. La SIA et d’autres organismes régionaux de l’industrie des semiconducteurs choisissent d’utiliser des données moyennes car elles égalisent les données réelles qui montrent généralement des creux au début des trimestres et des pics à la fin des trimestres.

www.semiconductors.org; www.eusemiconductors.eu

Lire aussi:


Share:

Linked Articles
10s