MENU

Stellantis va fabriquer ses semiconducteurs avec Foxconn

Stellantis va fabriquer ses semiconducteurs avec Foxconn

Actualités économiques |
Par Wisse Hettinga



L’objectif du partenariat est de développer conjointement une famille de semiconducteurs spécialement conçus pour être utilisés dans les voitures. Les puces seront non seulement disponibles pour Stellantis, mais seront également commercialisées auprès de clients tiers.

En collaboration avec Foxconn, Stellantis prévoit de développer quatre familles de puces, a expliqué le PDG de Stellantis, Carlos Tavares. Ces blocs de construction seront taillés pour couvrir plus de 80 % des cas des besoins du constructeur automobile. « Ils nous aideront à moderniser considérablement nos composants, à réduire la complexité et à simplifier la chaîne d’approvisionnement », a déclaré Tavares. « Cela améliorera également notre capacité à innover plus rapidement et à développer des produits et des services à un rythme rapide. »

Le partenariat a été annoncé lors du Stellantis Software Day 2021, où la société a dévoilé sa nouvelle architecture électrique/électronique et logicielle STLA Brain. Son lancement est prévu en 2024 sur les quatre plates-formes électriques à batterie de Stellantis – STLA Small, Medium, Large et Frame. STLA Brain est entièrement compatible OTA (« Over the Air »), ce qui le rend très flexible et efficace car les mises à jour pourront se faire à distance.

« En tant qu’entreprise technologique mondiale, Foxconn possède une vaste expérience dans la fabrication de semiconducteurs et de logiciels », a expliqué Young Liu, président-directeur général de Foxconn Technology Group. Ce sont deux éléments clés dans la production de véhicules électriques, a-t-il déclaré. Dans le même temps, le patron de Foxconn a annoncé que l’entreprise poursuivrait son expansion sur le marché des véhicules électriques.

La collaboration soutiendra l’initiative de Stellantis visant à réduire la complexité des semiconducteurs, à développer une toute nouvelle famille de semiconducteurs spécialement conçus pour les véhicules Stellantis et à étendre les capacités et la flexibilité dans ce domaine, qui devient de plus en plus important à mesure que les véhicules deviennent de plus en plus définis par logiciel. Avec cette mesure, Stellantis suit l’exemple de son grand concurrent Ford Motors, qui avait également récemment annoncé le développement de ses propres semiconducteurs, en l’occurrence avec Globalfoundries. Surtout, la stratégie de Tesla plane en étoile : le constructeur de voitures électriques développe lui-même depuis longtemps les composants semiconducteurs nécessaires à ses véhicules et les fait produire par des sous-traitants.

Foxconn a une longue tradition dans le développement de semiconducteurs et d’applications dans l’électronique grand public. Cette tradition va maintenant s’étendre au secteur automobile. Les mêmes semiconducteurs seront utilisés dans l’écosystème VE de Foxconn, qui continue d’étendre ses capacités dans la fabrication de véhicules électriques.

 

Foxconn n’est pas étranger à Stellantis : en mai, les sociétés ont annoncé la formation de la coentreprise Mobile Drive, qui développera des solutions de cockpit intelligent avec une électronique grand public de pointe, des interfaces HMI et des services.

www.foxconn.com

www.stellantis.com

Articles Liés:

 

Stellantis et Foxconn s’unissent autour du cokpit automobile connecté

GlobalFoundries breaks ground on Singapore fab

Stellantis teams for US battery gigafactories

Yole sees dramatic changes for automotive chip industry

What really drives the Foxconn Stellantis joint venture

Lack of chips continues to slow down auto industry

Study: Software increasingly invades business models for car OEMs


 

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s