MENU

La GB pourrait obliger Nexperia à revendre la Newport wafer fab

Actualité générale |
Par Andre Rousselot


Le gouvernement britannique prévoit de demander à Nexperia ( une ancienne filiale de Philips Semiconductors) de réduire considérablement sa participation dans l’ancienne Newport Wafer Fab (NWF), selon un rapport du Financial Times faisant référence à des sources anonymes.

Plus tôt cette année, le gouvernement a ouvert une enquête sur l’achat du plus grand et plus avancé fabricant de puces du Royaume-Uni en vertu de la loi sur la sécurité nationale et l’investissement, qui est entrée en vigueur au début de 2022. Une décision a été promise d’ici le 5 octobre.

Lire aussi:

L’enquête n’a commencé qu’après que Nexperia, qui appartient à la société chinoise de puces Wingtech, a acquis Newport Wafer Fab (qui était l’un de ses fournisseurs) dans une opération controversée et malgré les appels auprès du gouvernement à bloquer l’opération.

Drew Nelson, ancien PDG du fournisseur de wafers IQE plc, était un important actionnaire de la Newport Wafer Fab avant qu’elle ne soit vendue à la société de semiconducteurs  Nexperia en 2021. Selon les accords lors de la vente, Nelson a le droit de premier refus de racheter l’entreprise, selon le FT rapport citant les mêmes sources.

Le rapport indique que Nelson s’est associé à Palladian Investment Partners LLC pour monter une offre sur la société. D’autres sociétés de capital-investissement seraient également intéressées à prendre une participation dans l’entreprise.

 

Autres articles 

 


Share:

Linked Articles
10s