MENU

Intel en baisse en 2022, réduit ses investissements

Actualités économiques |
Par A Delapalisse

Au beau milieu d’un marché des semiconducteurs en plein essor, Intel devrait voir une baisse de son activité en 2022, tombant à 76 milliards de dollars contre 79 milliards de dollars en 2021 qui n’avait augmenté que de 1% par rapport à 2020. La réunion des investisseurs de 2022 a dévoilé les éléments clé de la stratégie d’investissement de l’entreprise et la voie vers une croissance à long terme. Malgré une demande sans précédent de semiconducteurs en 2022, la société a été détrônée de la première place pour les expéditions de semiconducteurs par Samsung et fait face à un concurrent renaissant, AMD, désormais propriétaire de Xilinx.

La stratégie Smart Capital est nécessaire car la société s’est engagée à des investissements nets d’environ 27 milliards de dollars, avec un flux de trésorerie disponible ajusté qui pourrait être négatif de 1 à 2 milliards de dollars. Cela fait suite aux annonces de Fabs en Arizona et en Ohio, avec des projets d’usines en Europe également.

Cette stratégie voit Intel réduire son exposition potentielle à la surcapacité à venir sur le marché. L’objectif initial des investissements capex est de construire des « enveloppes » ( les murs) de Fabs. Celles-ci ont le délai d’exécution le plus long mais représentent une part relativement faible de l’investissement. Le fait de disposer de bâtiments términés donne à l’entreprise une flexibilité quant à la manière et au moment de mettre en ligne une capacité supplémentaire en fonction de déclencheurs d’étape tels que le lancement de nouveaux produits, les conditions du marché et les engagements des clients, ce qui permet de moduler les dépenses d’investissement pour l’équipement.

Intel a également signé un accord avec une société d’investissement immobilier appelée Brookfield Asset Management pour explorer les options de financement de projets afin d’aider à financer de nouveaux sites de fabrication et certaines opportunités d’énergie renouvelable connexes. Cela augmenterait la flexibilité du capital d’Intel et aiderait à accélérer le développement de la capacité de fabrication.

« Il s’agit d’un modèle créatif et unique en son genre pour l’industrie », déclare la société, bien que cela ressemble beaucoup à un accord de vente et de cession-bail bien établi dans d’autres domaines, y compris les gigafactories de batteries. « L’accord montre également comment les incitations gouvernementales peuvent aider à augmenter les capitaux privés pour l’expansion de la fabrication de semiconducteurs », indique-t-il. Il continue de discuter avec les gouvernements des États-Unis et en Europe offrant des incitations à augmenter la capacité de fabrication nationale de semiconducteurs de pointe suite aux Chips Acts dans les deux régions.

Intel Foundry Services discute également avec des clients potentiels de la possibilité d’effectuer des paiements anticipés pour sécuriser de la capacité pour ces clients. Cela offre à Intel l’avantage d’un volume engagé, réduisant les risques d’investissement tout en fournissant des « corridors de capacité » ou une capacité garantie. Cela reflète son expérience avec TSMC, qui construit une usine de pointe à Taïwan pour fabriquer des puces Intel. « Intel a l’intention d’utiliser efficacement les fonderies externes, en tirant parti de certaines de leurs capacités uniques pour aider à fournir des produits de pointe », a déclaré la société.

« La prolifération continue de la technologie entraîne une demande soutenue et à long terme de semiconducteurs, créant une opportunité de marché de mille milliards de dollars d’ici 2030 », a déclaré Pat Gelsinger, PDG d’Intel. « En gardant cette opportunité à l’esprit, nous avons présenté aujourd’hui notre stratégie et notre feuille de route pour accélérer la croissance des revenus de 10 % à 12 % d’une année sur l’autre d’ici 2026 et en doublant l’innovation, en renforçant encore la collaboration avec nos clients et partenaires et en tirant parti de notre atouts fondamentaux pour développer avec succès les marchés traditionnels et en créer de nouveaux. Nos objectifs sont ambitieux, mais je suis convaincu que nous avons la bonne stratégie et la bonne équipe pour les atteindre et offrir une valeur à long terme à nos actionnaires.

La société modifie également l’organisation de ses divisions, avec une introduction en bourse de Mobileye prévue prochainement et une concentration accrue sur les marchés des clients, des centres de données, des réseaux et de l’informatique edge.

 

www.intel.com

Related articles


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s