MENU

Convertir l’énergie solaire en électricité à la demande

Technologies |
Par Andre Rousselot


Après avoir démontré précédemment comment l’énergie peut être extraite sous forme de chaleur, ils ont maintenant réussi à faire en sorte que le système produise de l’électricité, en le connectant à un générateur thermoélectrique. À terme, la recherche – développée à l’Université de technologie de Chalmers, en Suède – pourrait conduire à l’électronique auto-rechargeable utilisant l’énergie solaire stockée à la demande.

Le directeur de recherche Kasper Moth-Poulsen, professeur au Département de chimie et de génie chimique de Chalmers Explique : « C’est un procédé radicalement nouveau pour produire de l’électricité à partir de l’énergie solaire, indépendamment de la météo, de l’heure de la journée, de la saison ou de l’emplacement géographique. Il s’agit d’un système fermé qui peut fonctionner sans provoquer d’émissions de dioxyde de carbone. La nouvelle technologie est basée sur le procédé d’énergie solaire MOST – Molecular Solar Thermal Energy Storage Systems, que nous développons. Très simplement, le processus repose sur une molécule spécialement conçue pour changer de forme lorsqu’elle entre en contact avec la lumière du soleil. l’énergie emmagasinée est ensuite libéré en convertie en électricité à l’aide d’un générateur. »

La technologie Most
C’est un système énergétique fermé basé sur une molécule de carbone, d’hydrogène et d’azote, qui, lorsqu’elle est frappée par la lumière du soleil, se transforme en un isomère riche en énergie – une molécule composée des mêmes atomes mais arrangés ensemble d’une manière différente. L’isomère peut ensuite être stocké sous forme liquide pour une utilisation ultérieure, en cas de besoin, comme la nuit ou en hiver. Les chercheurs ont affiné le système au point qu’il est désormais possible de stocker l’énergie jusqu’à 18 ans. Un catalyseur spécialement conçu libère l’énergie économisée sous forme de chaleur tout en redonnant à la molécule sa forme d’origine, de sorte qu’elle peut ensuite être réutilisée pour la captation solaire. En combinaison avec un générateur thermoélectrique d’une épaisseur micrométrique, le système peut produire de l’électricité sur commande.

La nouvelle étude, publiée dans « Cell Reports Physical Science » a été réalisée en collaboration entre Kasper Moth-Poulsen et ses collègues Tao Li et Zhiyu Hu de l’Université Jiao Tong de Shanghai, qui ont pris en charge la partie générateur thermoélectrique compact qui permet la conversion d’énergie emmagasinée en électricité.

Chalmers University and Technology


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s