MENU

ARM veut changer son modèle de licences de PI pour gagner plus

ARM veut changer son modèle de licences de PI pour gagner plus

Actualités économiques |
Par A Delapalisse, Peter Clarke



Selon le Financial Times, Arm Ltd le concédant de licence de propriété intellectuelle de processeurs cherche à augmenter ses ventes en modifiant son modèle de redevance d’un modèle basé sur la valeur de la puce à un modèle basé sur la valeur de l’équipement.

Arm, propriété de SoftBank Group, veut faire ce changement spécifiquement dans le domaine des smartphones où il détient un quasi-monopole. Le changement pourrait prendre effet l’année prochaine, selon le rapport.

On pense que Masayoshi Son, PDG de SoftBank, estime qu’Arm n’a pas extrait autant de valeur de ses brevets qu’il aurait pu le faire et souhaite augmenter les prévisions de bénéfices d’Arm avant une IPO (offre publique initiale d’actions). Cela pourrait aider à maximiser l’argent levé par une IPO que SoftBank est impatient de recevoir pour remettre l’entreprise sur une base solide.

Le schéma révisé serait conçu pour donner à Arm un rendement financier nettement supérieur pour la fourniture de ses IP de processeurs, indique le rapport. Les entreprises concernées telles que MediaTek, Unisoc et Qualcomm, ainsi que plusieurs fabricants chinois de smartphones, dont Xiaomi et Oppo, n’ont pas salué le changement. Il y a des spéculations selon lesquelles cela pourrait accélérer l’adoption de RISC-V, une nouvelle architecture de processeurs open source pour les applications de smartphones.

L’interprétation alternative est qu’Arm et SoftBank sont déterminés à tirer le maximum de leur quasi-monopole et de l’élan de leur écosystème logiciel installé tant que cela reste possible.

La vieille règle de 1, 2….pourcent

En règle générale, Arm a facturé 1 à 2% de la valeur des puces dans lesquelles ses cœurs sont inclus. Là où il y a plusieurs instances, il y a une échelle mobile, comme une puce octocore, on pense qu’il y a une remise dégressive. Alors qu’un processeur d’application pour smartphone peut avoir une valeur d’environ 30 USD à plus de 100 USD, le système dans lequel il se trouve peut être évalué entre 200 USD et 1 000 USD.

Les pourcentages qui seraient fixés dans le cadre du nouveau modèle ne sont pas encore connus et seraient probablement négociés au cas par cas. Le Financial Times précise qu’Apple et Samsung, leaders du marché des smartphones, ne seraient pas impactés par le changement car ils disposent de licences d’architecture et conçoivent leurs propres puces.

Le régime de redevances modifié ne serait probablement pas bievenu avec Qualcomm, avec lequel Arm est déjà en litige sur les droits de licence et les redevances.

Liens et articles associés :

Suivre ECInews sur Google news

Financial Times article

www.arm.com

www.softbankgroup.com

News articles:

Arm results shine bright in SoftBank mire

Qualcomm hits back at ARM over lawsuit

ARM sues Qualcomm over Nuvia chip designs

Qualcomm buys Nuvia to take on Apple

Arm London IPO talks paused by SoftBank

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s