Renault signe avec Verkor pour une gigafactory de batteries en France

15 juillet 2021 // Par A Delapalisse
Renault signe avec Verkor pour une gigafactory de batteries en France
La startup française Verkor a levé 100 millions d'euros auprès de Renault, Capgemini et d'un fonds de la région pour construire une ligne pilote de batteries à Grenoble, qui sera suivie d'une gigafactory.

La société Verkor, établie à Grenoble en France, l'année dernière, a levé 100 millions d'euros auprès de Renault dans le cadre du plan pour les batteries à partir de 2030.

Le financement de Verkor par Renault sera utilisé pour construire une installation de R&D, le Verkor Innovation Center (VIC), et une ligne pilote pour les cellules de batterie haute performance et la fabrication intelligente. L'entreprise prévoit d'avoir une usine produisant 50 GWh de batteries par an d'ici 2030

Le financement a été mené par EQT Ventures et le Groupe Renault, avec la participation du gouvernement français et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. EIT InnoEnergy, Groupe IDEC, Schneider Electric, Capgemini, Arkema, Tokai COBEX et le Fonds pour la modernisation écologique des transports (FMET) géré par Demeter ont également participé au tour.

Verkor prévoit d'avoir une capacité de fabrication de cellules de batterie de 16 GWh en 2024, portée à +50 GWh d'ici 2030. Le VIC de Grenoble sera opérationnel en 2022 avec la ligne pilote de fabrication de cellules de batterie, un centre de R&D, des installations d'essais, le prototypage de modules, et il permettra d'assurer la formation d'une nouvelle génération d'ingénieurs et de techniciens.

« Nous sommes honorés d'avoir parmi nous des actionnaires d'une telle qualité. Je tiens à remercier notre équipe pour ce que nous avons accompli ensemble en moins d'un an d'existence », a déclaré Benoit Lemaignan, PDG de Verkor, lors d'une cérémonie de signature à Paris. « Notre nouvelle structure actionnariale reflète totalement notre ambition : une approche de bout en bout de la fabrication de batteries, chacun de nous se concentrant sur ce que nous faisons le mieux, tout en fertilisant et croisant nos expertises.

« Je me réjouis de ce nouveau partenariat qui constitue une nouvelle pierre angulaire de l'écosystème industriel et technologique des batteries en France et en Europe. L'industrie automobile étant confrontée à des défis sans précédent, les investissements que nous réalisons aujourd'hui se transformeront en emplois de demain », a déclaré Agnès Pannier-Runacher, ministre française de l'Industrie. « Nous accompagnons la croissance de Verkor à travers le CORAM, le comité français d'orientation pour la recherche automobile et mobilité, qui est financé par le programme français d'investissement d'avenir, le PIA. Notre objectif est d'accélérer le développement de processus numériques innovants pour la fabrication de cellules de batterie, qui seront mis en œuvre dans la future Gigafactory. »

Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission européenne pour les relations interinstitutionnelles et la prospective, était également présent à la cérémonie : « Ce partenariat est une nouvelle preuve que l'Alliance européenne de la batterie fait une réelle différence sur le terrain », a-t-il déclaré. « En trois ans, l'Europe est devenue un hotspot mondial pour l'investissement dans les batteries, montrant que nous pouvons atteindre une autonomie stratégique ouverte dans ce secteur industriel clé. Rien de tout cela n'aurait été possible sans le dévouement et la collaboration de tous les acteurs, y compris nos acteurs industriels innovants et nos États membres.

Arkema fournit des matériaux de spécialité haute performance tandis que Tokai COBEX est un fabricant spécialisé de matériaux d'anode de batterie ultra-efficaces et à faible teneur en carbone.

Lire aussi:

Renault met le turbo dans les VE et la mobilité électrique

www.verkor.com/en/

Related gigafactory articles

 

Picture: 
The proposed Verkor battery gigafactory

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.