Google, Microsoft, Qualcomm s'opposent au deal Nvidia-ARM

18 février 2021 // Par A Delapalisse
Google, Microsoft, Qualcomm s'opposent au deal Nvidia-ARM
Qualcomm, Google et Microsoft ont fait part de leurs objections à l'acquisition de ARM par Nvidia devant les autorités fédérales aux USA

Alors que la Federal Trade Commission aux États-Unis commence son enquête, Google, Microsoft et Qualcomm ont tous déclaré que l'accord Nvidia-Arm entraverait leur accès à des technologies vitales et au moins l'un des trois a appelé au blocage de l'accord, selon certaines sources.

Le fournisseur de puces et de cartes graphiques et d'IA ( Intelligence Artificielle) Nvidia a conclu un accord de 40 milliards de dollars pour acheter ARM au groupe SoftBank en septembre 2020, affirmant que l'accord pourrait prendre jusqu'à 18 mois pour éliminer les obstacles antitrust. L'accord fait également partie des évaluations américaines et européennes des technologies de puces critiques.

L'accord Nvidia-Arm est examiné de près par les autorités de la concurrence du monde entier, notamment la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis, la Commission européenne, l'Autorité britannique de la concurrence et des marchés et l'Administration chinoise de la réglementation des marchés.

Qualcomm et de nombre d'autres entreprises qui dépendent des licences ARM pour construire leurs puces craignent que si ARM appartenait à Nvidia, l'égalité des chances d'accès serait mise sous pression sur les marchés où Nvidia s'installerait comme concurrent.

Jensen Huang, PDG de Nvidia, a promis de préserver le modèle commercial ARM et de maintenir le siège social de la société en Angleterre, dans le but d'apaiser les inquiétudes, et a proposé d'installer un supercalculateur au siège d'ARM à Cambridge.

Lire aussi:

Samsung voudrait voir un consortium, pas Nvidia racheter ARM

Qui pour racheter ARM: Apple, Nvidia ou Cadence?

La chine met la main sur MIPS via Samoa

 

Related Nvidia-ARM articles:


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.