MENU

Mouser : Une étude sur l’alimentation pour les processeurs complexes, les FPGA et l’ASIC

Par Mouser Electronics


Les processeurs sont des dispositifs de plus en plus hautement intégrés. Le fait d’intégrer plus de fonctionnalités dans un seul ensemble permet d’optimiser à la fois l’espace utilisé sur le circuit imprimé (PCB) et le coût de la nomenclature tout en facilitant la gestion de l’alimentation.  Cette approche s’avère intéressante pour de nombreuses applications comme l’inférence en périphérie (at the edge), l’accélération des opérations de recherche exigeantes en capacité de calcul et les cobots d’automatisation industrielle. Cependant, à mesure que les processeurs deviennent sophistiqués (FGPA, microprocesseurs puissants…), ils nécessitent davantage de rails d’alimentation. Or, la tendance pour les cœurs de processeur et les fonctions périphériques est d’utiliser des tensions d’alimentation plus faibles. En outre, les processeurs haut-de-gamme sont très sensibles aux tensions transitoires et aux ondulations. Il convient donc d’être particulièrement attentif à l’architecture de l’alimentation et au routage des pistes d’alimentation autour du PCB.
Dans cet article, nous allons voir en quelle mesure les modules de convertisseurs CC/CC à haute densité et à sortie unique constituent une solution viable, notamment grâce à leur format compact et à leur faible consommation d’énergie.


Disclaimer: by clicking on this button, you accept that your data might be communicated to this company. If you do not want us to communicate your data, please update your details on your profile


Share:

White Papers
View all White Papers
10s