MENU

Tektronix simplifie le débogage des bus série

Tektronix simplifie le débogage des bus série

Par eeNews Europe



Ces dernières années, la diversité et la complexité des bus série n’ont fait que croître, alors même que les ingénieurs disposaient de moins de temps que jamais pour résoudre les problèmes d’intégrité du signal. D’après la récente étude " Mind of the Engineer " menée par EDN, 54 % des ingénieurs affirment " devoir en faire plus avec moins de moyens ", tandis que 48 % d’entre eux signalent un accroissement de leurs responsabilités et de leurs fonctions. Sans une expertise approfondie en matière de normes de bus série, ces ingénieurs trouvent souvent que la vérification des performances et de la conformité est une tâche difficile et frustrante. Tektronix répond à cette tendance en créant, pour sa gamme d’oscilloscopes hautes performances, un niveau d’intelligence élevé en matière de bus série.
" Les retours de nos clients indiquent que le débogage des bus série est un problème croissant pour eux, en raison de la complexité qui augmente sans cesse et des évolutions de plus en plus rapides. Ce qu’il leur faut aujourd’hui, c’est un moyen de simplifier la vérification et le débogage des bus série ", explique Brian Reich, directeur général de la gamme oscilloscopes hautes performances, chez Tektronix. " Pour répondre à ce besoin, nous déployons aujourd’hui des mises à jour majeures, basées sur notre expertise en matière de normes et destinées à offrir une fiabilité totale du système et à optimiser la productivité. Grâce à un instrument unique, l’oscilloscope, le client peut rapidement identifier les erreurs de temporisation ou de protocole, allégeant ainsi la tâche des ingénieurs et les coûts d’équipement. "

Des capacités de déclenchement améliorées
Le signal étant de plus en plus complexe, capturer un événement unique sur un oscilloscope exige désormais un système de déclenchement ultra-flexible. Tektronix répond à cette exigence avec le système de déclenchement le plus flexible du marché : Visual Trigger. Ce système permet aux ingénieurs de créer à l’aide de la souris ou de l’écran tactile des formes hautement personnalisables, les plus proches possibles du signal souhaité. Cette fonctionnalité très intuitive va bouleverser la façon dont les ingénieurs interagissent avec le système de déclenchement d’un oscilloscope.

Une analyse personnalisée des données pour les ingénieurs utilisant MATLAB
Depuis de nombreuses années, les ingénieurs choisissent les oscilloscopes hautes performances de Tektronix pour leur capacité d’acquisition rapide des mesures et leur fidélité de signal élevée. Ensuite, ils utilisent généralement des outils d’analyse et de traitement de type MATLAB pour analyser les données de signal selon la méthode qu’ils préfèrent. Aujourd’hui, Tektronix propose une interface d’analyse personnalisée à associer avec MATLAB, offrant ainsi aux utilisateurs d’oscilloscope des fonctionnalités uniques de tracé et de filtre, pour une analyse plus approfondie.

DPOJET, premier moteur d’analyse et de débogage du marché
Alors que la vitesse des bus série continue d’augmenter, la diaphonie est aujourd’hui devenue un problème majeur. Grâce à sa nouvelle mise à jour, Tektronix permet aux utilisateurs de ses oscilloscopes d’être mieux équipés pour identifier les problèmes de diaphonie dans leurs conceptions sans avoir à utiliser de testeur de taux d’erreurs binaires. Le populaire outil d’analyse de la gigue et de diagrammes en œil DPOJET intègre désormais un algorithme permettant d’identifier correctement toute gigue induite par la diaphonie, en tant que gigue BUJ (Bounded Uncorrelated Jitter). Cela signifie que les oscilloscopes en temps réel peuvent être utilisés pour mesurer la gigue totale et sont capables de séparer la diaphonie ou l’interférence intersymbole (ISI) des autres sources de gigue. En outre, il est possible de créer des bibliothèques à l’aide de Microsoft Visual Studio, pour personnaliser les mesures dans DPOJET, par exemple.

www.tektronix.com

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

10s