MENU

Synov, le sous-traitant électronique en pleine croissance

Actualités économiques |
Par Daniel Cardon


En 2017, après avoir vendu son entreprise de transport éponyme, Norbert Dentressangle, crée sa holding d’investissement Dentressangle initiative, et fait des acquisitions ou prend des participations dans différents domaines.

En sous-traitance électronique.

Depuis la prise de contrôle de Synov en 2017, la société n’a cessé de croître par de multiples acquisitions dans le domaine de la sous-traitance électronique, avec la volonté de se positionner sur la production de cartes et systèmes technologiques. Les deux dernières acquisitions de Synov, furent Sectronic en 2019 et tout récemment en 2022 Laudren Electronique.

Entre ces deux sociétés, il y a de fortes complémentarités de compétences et de marché, avec le même concept de service qui est la fabrication de produits électroniques pour le compte de tiers dans les domaines de pointe ou qualité et fiabilité sont les critères de base : Ferroviaire, équipements d’éclairage et signalisation, matériel militaire, avionique…

L’apport de Laudren Electronique

Laudren Electronique basé à Lanester dans le Morbihan apporte une huitième usine au groupe, spécialisée dans l’électronique embarquée en environnements sévères, avec un effectif de 130 salariés et un chiffre d’affaires de plus de 20 millions d’euros.

Synov

Sectronic

Laudren Electronique

 


Share:

Linked Articles
10s