Supply chain : les défis sur le marché de l’électronique s’aggravent

Supply chain : les défis sur le marché de l’électronique s’aggravent

Actualité générale |
La demande sur la supply chain continue d'augmenter, mais de façon plus régulière ; l’offre reste à la traîne, mais rattrape son retard.
Par Alain Dieul

Partager:

Supplyframe dévoile les résultats de son dernier rapport Commodity IQ qui fournit un état des lieux du marché (prix, délais, demandes, etc.) de l’industrie électronique.  L’incertitude géopolitique et les vastes répercussions du conflit armé en Ukraine, ainsi que l’inflation mondiale et les épidémies récurrentes de Covid-19 aggravent la situation et mettent à rude épreuve les chaînes d’approvisionnement de l’industrie.

Le deuxième trimestre de 2022 a commencé de la même manière que le premier trimestre, avec près de la moitié des tendances analysées par Commodity IQ considérées comme s’étant détériorées. Nous observons également la poursuite d’une forte demande, d’une production à pleine capacité, de délais de livraison prolongés ainsi que de prix en hausse pour la plupart des composants. 

Pour les quatre prochains trimestres, le marché des composants actifs reste têtu et hostile. Des composants analogiques aux circuits logiques standards en passant par les ASIC et les capteurs, tous les signaux sont au rouge. La dynamique des composants passifs n’est pas aussi contrainte que celle de leurs homologues actifs, avec des prévisions plus nuancées pour la plupart des sous-familles, à l’exception des dispositifs de fréquence et des résistances.

Entre le quatrième trimestre 2021 et le premier trimestre 2022, la plupart des composants ont connu une augmentation modeste de leurs chiffres en matière de conception et de production. Les condensateurs (-18%), les circuits logiques programmables (-13%), les capteurs (-8%), les oscillateurs (-2%) et les générateurs de signaux (-1%) sont les exceptions qui ont vu leurs niveaux d’intentions d’implémentation baisser. En revanche, la demande a continué à augmenter pour la grande majorité des composants, les microprocesseurs et microcontrôleurs enregistrant la plus forte hausse (+11%), suivis des relais (+10%).

Entre le premier et le deuxième trimestre 2022, en termes de conception et de production, la plupart des composants ont vu leur capacité s’améliorer, les circuits logiques standard enregistrant une augmentation de 12%. Les seuls composants qui font face à une baisse de conception dans le même laps de temps sont les connecteurs (-15%), les relais (-4%), les oscillateurs (-2%) et les dispositifs de signalisation (-1%). 

En ce qui concerne la demande, la tendance est toujours à la hausse sur les deux trimestres, mais de façon plus régulière que dans les éditions précédentes de Commodity IQ. Il convient de noter que les composants qui connaissent la plus forte augmentation de la demande entre le premier et le deuxième trimestre 2022 sont les dispositifs de signalisation (+30 %), les condensateurs (+15 %) et les dispositifs de protection des circuits (+15 %). 

La situation ne s’améliore pas : Commodity IQ dresse un tableau pessimiste, avec des défis pour la chaîne d’approvisionnement qui se poursuivront jusqu’en 2023. La chaîne d’approvisionnement sur le marché de l’électronique peut s’attendre à des difficultés croissantes l’année prochaine. Jusqu’au premier trimestre de 2023, plus de 70 % des délais d’approvisionnement devraient augmenter. Pendant cette période, les prix des composants analogiques, des semi-conducteurs complexes (ASIC, MCU, MPU, PLD), des mémoires flash, des condensateurs non céramiques, des résistances et autres dispositifs logiques standard devraient augmenter (+85 %), à quelques exceptions près. La plupart de ces mêmes dispositifs resteront également à des délais de livraison déjà élevés, voire les dépasseront (+83%). 

« Si quelqu’un espérait encore que nous serions sortis du bois en 2022, malheureusement nous n’y sommes pas encore. Les conditions géopolitiques actuelles, ainsi que l’inflation et les épidémies de Covid-19, rendent la situation encore plus tendue. La chaîne d’approvisionnement dans le secteur de l’électronique est appelée à connaître des mois difficiles, plusieurs indicateurs passant ou se maintenant au rouge » affirme Loïc Biarez, VP Product Marketing France chez Supplyframe. « Par conséquent, les entreprises doivent changer leur approche et voir comment elles peuvent gérer et fonctionner avec ces pénuries. Aujourd’hui, de nouvelles formes d’intelligence apparaissent, les organisations doivent s’en saisir et les intégrer pour mieux contourner les dangers et les convertir en opportunités. »

 

https://supplyframe.com/ciq/

 

 

À propos de Supplyframe : 

L’écosystème industriel inégalé de Supplyframe, et les solutions pionnières de Design-to-Source Intelligence (DSI), transforment la façon dont les personnes et les entreprises conçoivent, s’approvisionnent, commercialisent et vendent des produits à travers la chaîne de valeur électronique mondiale. Tirant parti de milliards de signaux continus d’intention de conception, de demande, d’offre et de facteurs de risque, la plateforme DSI de Supplyframe est la solution d’intelligence la plus riche au monde pour l’industrie électronique. Plus de 10 millions de professionnels de l’ingénierie et de la chaîne d’approvisionnement dans le monde utilisent nos solutions SaaS, nos moteurs de recherche et nos propriétés médias pour accélérer l’innovation et optimiser plus de 120 milliards de dollars par an d’achats directs. Supplyframe a son siège à Pasadena, en Californie, et possède des implantations à Austin, Belgrade, Grenoble, Oxford, San Francisco, Shanghai et Shenzhen.
Pour rejoindre la communauté Supplyframe :  https://supplyframe.com/ 

Linked Articles
Electronique-ECI
10s