MENU

ST Micro sur la voie des $15 milliards malgré une panne à Crolles

Actualités économiques |
Par Andre Rousselot


Les deux événements ont coûté « quelques dizaines de millions de dollars », précise l’entreprise, avec un carnet de production d’au moins 18 mois.

« Shenzhen représentait en gros l’équivalent de deux semaines de pertes de production », a déclaré Jean-Marc Chery, PDG de STMicroelectronics. «Nous sommes confrontés à l’impact du confinement de Shanghai déjà au premier trimestre sur la logistique principalement. Il est clair qu’au deuxième trimestre, nous avons également des implications liées au sous-traitant d’assemblage et de test ou à un fournisseur de matériel d’assemblage, mais cela est inclus dans nos orientations », a-t-il déclaré.

Dans le même temps, toute la capacité de fabrication de l’entreprise est vendue pour 2022. Elle a un carnet de commandes d’au moins 18 mois, mais elle prévoit toujours une croissance des revenus jusqu’à 20 %  en 2022 pour atteindre les 15 milliards de dollars annuels plus tôt que prévu.

« Les revenus nets du premier trimestre de 3,55 milliards de dollars et la marge brute de 46,7 % se situent au-dessus du point médian de notre fourchette de perspectives commerciales. Cette performance des revenus tirée par une forte demande de microcontrôleurs a été partiellement compensée par des opérations temporairement réduites dans notre usine de fabrication de Shenzhen, en Chine, en raison de la pandémie, qui a eu un impact spécifique sur nos revenus ADG [automobile et discrets] », a déclaré Chery.

Il souligne également la panne de courant dans l’usine de 200 mm de ST à Crolles, en France, début avril et l’augmentation des coûts des matériaux qui fait grimper les prix, bien que les marges augmentent également.

« En plus de cela, nos fournisseurs d’équipements, de matériaux, de gaz industrieks et de produits chimiques sont tous confrontés à une logistique complexe et à des pénuries. Toute la chaîne d’approvisionnement est donc sous tension », a-t-il déclaré.

« La croissance des revenus s’est accompagnée d’une amélioration de la marge brute de rentabilité à 46,7 %, contre 39 %, et d’une marge opérationnelle de 24,7 %, contre 14,6 %. Le bénéfice net a plus que doublé pour atteindre 747 millions de dollars », a-t-il déclaré.

La demande continue d’avoir un impact sur la pénurie de puces, même avec moins de voitures fabriquées. « La demande continue d’être forte », a déclaré Chery. « En commençant par le marché automobile, nous continuons à voir une forte demande au premier trimestre avec un nombre de véhicules produits dans le monde inférieur par rapport aux attentes initiales. La forte demande reflète l’effet combiné de la reconstitution des stocks dans toute la chaîne d’approvisionnement automobile et de la transformation en cours de l’électrification et de la numérisation de l’industrie.

Les microcontrôleurs pour l’automobile, l’industrie et le grand public ont été un élément clé de la croissance, dit-il. « Je suis heureux d’annoncer qu’en 2021, nous avons été classés numéro un mondial des microcontrôleurs à usage général. Nous continuons d’investir pour renforcer davantage notre famille STM32, offrant un écosystème avec un accent particulier sur la connectivité sans fil, la sécurité et l’intelligence artificielle.

« La visibilité du carnet de commandes est toujours supérieure à 18 mois et bien supérieure à notre capacité de fabrication actuelle et prévue pour 2022 », a-t-il déclaré. « Le carnet de commandes que nous avons est essentiellement bien supérieur à 30 % à 40 % de notre capacité de fabrication. Et nous avons déjà un carnet de commandes couvrant notre capacité prévue pour l’année prochaine proche de 100 %.

« Pour le deuxième trimestre, nous prévoyons que les revenus nets seront d’environ 3,75 milliards de dollars, ce qui représente une croissance d’une année sur l’autre de 25,3 % et une augmentation séquentielle de 5,8 %. La marge brute au deuxième trimestre devrait être d’environ 46 %. Nos prévisions incluent l’impact des opérations temporairement réduites à Crolles, en France, causées par la panne de courant sur tout notre site qui s’est produite début avril.

« Pour l’ensemble de l’année 2022, nous confirmons notre plan d’investissement d’environ 3,4 à 3,6 milliards de dollars en CapEx pour augmenter encore notre capacité de production et soutenir nos initiatives stratégiques, qui comprennent la première ligne d’industrialisation de notre nouvelle Fab de 300 mm à Agrate, en Italie. .”

« Nous continuons à piloter l’entreprise sur la base d’un plan de revenus 2022 compris entre 14,8 milliards de dollars et 15,3 milliards de dollars, ce qui représente une croissance d’environ 16% à 20%. »

www.st.com

Autres articles ST

 

 

 


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s