Renault présente Symbioz, voiture tout-electrique et autonomome

Renault présente Symbioz, voiture tout-electrique et autonomome

Technologies |
Avec la Symbioz Demo Car, Renault présente un véhicule d'essai développé à partir de l'étude IAA Symbioz. Le véhicule de démonstration entièrement connecté fonctionne unniquement sur batterie et donne une perspective des véhicules de 2023.
Par eeNews Europe

Partager:

Le véhicule de démonstration entièrement en réseau avec un fonctionnement à pile pure donne une perspective pour l’année 2023.

Les voitures de démonstration Symbioz Demo Car répondent aux exigences du quatrième des cinq niveaux de conduite autonome. Ce niveau dit « mind-off » permet une conduite entièrement automatisée sur les routes agréées à cet effet, telles que les autoroutes les voies express à berne centrale ou en centre-ville, sans que le conducteur ait à surveiller en permanence la circulation. Le véhicule peut changer de voie de façon indépendante, prendre des virages, dépasser et faire face à la circulation en stop-and-go. À cette fin, il communique constamment avec son environnement et les autres véhicules. En outre, la voiture de démonstration est capable de la fonction « voiturier », c’est à dire ramasser le conducteurs et les passager à la porte d’entrée. Renault réalise déjà des essais routiers dans des conditions de circulation réelles avec la Symbioz Demo Car.

Renault envisage actuellement de lancer sur le marché des véhicules de niveau 4 entièrement automatisés à partir de 2022. La conduite autonome au niveau «mind off» n’est actuellement pas encore autorisée en Europe, mais il est possible sur certaines routes d’effectuer des tests, à condition qu’un conducteur soit derrière le volant pour reprendre le contrôle du véhicule à tout moment.

Voir également: Renault discovers robot cars, electric drive

La carosserie de la voiture de démonstration Symbioz dispose d’un grand nombre de capteurs servant de base pour les fonctions de conduite autonome. Ceux-ci comprennent des détecteurs lidar dans les phares et le pare-chocs arrière. Ils sont complétés par des capteurs radar et à ultrasons ainsi qu’une caméra frontale en haut du pare-brise. En outre, il y a une caméra sur le hayon et des caméras latérales dans les poignées de portes.


La conception de l’intérieur reflète également l’objectif de transporter les occupants confortablement au niveau de l’esprit-off. Cela signifie qu’il n’y a pas de console centrale et que le plancher de la cabine est entièrement plat. La disposition du cockpit change en fonction du programme de conduite. En mode autonome « AD » (« Autonomous Driving »), par exemple, le tableau de bord et le volant se rétractent de 12 centimètres de sorte à augmenter l’espace est disponible.

 

The OLED cockpit in HD resolution
enables users to watch videos during 
the L4 autonomous ride

Le cockpit entièrement numérique en forme de L a été développé en coopération avec LG Electronics. Il comprend trois champs d’affichage OLED configurables individuellement pour gérer des informations, des fonctions de navigation et de confort ou des divertissements embarqués avec une résolution en haute définition. Le cockpit est complété par un affichage tête haute sur le pare-brise.

Une autre caractéristique de la voiture de démonstration Symbioz est son degré élevé d’interaction avec l’environnement. Lors de l’embarquement, les véhicules reconnaissent le conducteur et les passagers et ajustent les réglages du siège ainsi que les sélections musicales et vidéo habituelles. Ceci est rendu possible par l’échange de données entre le véhicule et le smartphone. De plus, grâce à l’interface Wi-Fi, la 4G et le GPS, les utilisateurs peuvent accéder aux médias numériques et aux services qu’ils utilisent à la maison ou au bureau depuis la voiture.

Le véhicule d’essai Renault est également capable de communiquer avec d’autres véhicules en réseau et  avec l’infrastructure de trafic (connectivité V2X), de sorte que le conducteur est prévenu des accidents, des embouteillages et des points dangereux à l’avance. Renault coopère avec les autorités publiques, les entreprises privées et les organisations publiques et privées.

Le partenaire de Renault dans le domaine de la communication avec les infrastructures automobiles est l’opérateur autoroutier français Sanef. Ensemble, les deux entreprises ont créé les conditions préalables sur l’autoroute A13 (Paris-Rouen-Caen) pour permettre aux Symbioz Demo Car de circuler de manière totalement autonome dans les gares de péage . Les péages autoroutiers sont facturés électroniquement par échange de données.

 


 

La voiture de démonstration Symbioz est propulsée par deux moteurs électriques montés directement sur l’essieu arrière. Ils transmettent chacun leur puissance à une roue arrière séparément. Selon Renault, l’avantage de cette conception est une traction optimale. La double propulsion arrière élimine également les effets gênants sur le système de direction. Un système de direction à quatre roues directrices appelé 4CONTROL augmente également la dynamique de conduite.
Ensemble, les deux moteurs électriques produisent 500 kW / 680 ch dans le véhicule de démonstration; ils mobilisent un couple maximum de 660 Nm. La puissance continue est spécifiée à 360 kW / 490 ch avec un couple de 550 Nm.

Les batteries du concept-car d’une capacité de 72 kWh peuvent être chargées à 80% de leur capacité en moins d’une demi-heure dans une station de recharge rapide. Grâce à la tension totale de 700 volts, de meilleures performances peuvent être atteintes. L’architecture du véhicule permet l’utilisation de batteries jusqu’à 100 kWh.

La Symbioz Demo Car a été développée en parallèle à la Symbioz Concept Car, présentée lors de l’IAA 2017 à Francfort. Comme l’étude, le véhicule expérimental est maintenant beaucoup plus proche de la production en série.

 

 

Don’t turn your head: Cameras and screens
replace exterior mirrors.

 

De plus, elle est également connectée à la société de design avec laquelle Renault a montré au salon comment la mobilité autonome, en réseau et électrique pourrait être intégrée dans la vie de tous les jours. Renault a collaboré avec des partenaires de renom pour créer la Symbioz Demo Car:

  • LG pour le cockpit digital
  •  Ubisoft pour les lunettes de réalité virtuelle avec projections virtuelles en mode autonome
  • Sanef pour la communication du véhicule avec l’infrastructure routière
  • TomTom pour les fonctions de navigation et de géo-positionnement
  • IAV Engineering pour la mise en œuvre de fonctions de conduite autonomes
     

Dans le cadre de son plan stratégique «Drive the Future», le groupe Renault prévoit de lancer 15 véhicules autonomes et huit véhicules purement électriques et douze véhicules électrifiés d’ici 2022. Les fonctions de conduite autonome seront introduites étape par étape sous le nom de «Renault EASY DRIVE». « . La conduite entièrement automatisée de niveau quatre comme dans la voiture de démonstration Symbioz sera possible à partir de 2022.

La rédaction vous conseille également:

Daimler teste l’IA automobile sur 5 continents

Un véhicule de livraison autonome dévoilé par une Startup Californienne

Conduite autonome : Baidu choisit les capteurs ON Semiconductor

48V : le futur de la mobilité électrique

 

Related artices in English:

Renault buys Intel’s French Embedded Software business

Artificial Intelligence enters automotive development

Linked Articles
Electronique-ECI
10s