MENU

Plate-forme d’oscilloscope au concept révolutionnaire

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe


Par ailleurs, les oscilloscopes WaveRunner 6 Zi disposent d’un écran pivotant qui autorise une lecture horizontale ou verticale pour une analyse optimale. Le large écran tactile WXGA 12.1" a été conçu pour offrir la meilleure exploitation visuelle possible de n’importe quel signal. La position horizontale est idéale pour la visualization et le zoom des longs enregistrements, alors que la position verticale permet une meilleure exploitation des voies logiques lors de l’utilisation de la solution mixte ou lors de l’affichage de nombreuses courbes de références. L’orientation et les proportions de l’image à l’écran s’adaptent automatiquement et en un clin d’oeil.

Transfert des données rapide et analyse série complète
La capture et l’exploitation de longues acquisitions avec le WaveRunner 6 Zi sont très aisées grâce à l’utilisation de l’architecture X-Stream II. Cette architecture utilise des segments de courbes de longueurs variables afin d’améliorer l’efficacité de la mémoire cache du CPU. Les oscilloscopes traditionnels qui transfèrent l’ensemble de la courbe en un seul bloc sont largement pénalisés au moment de l’exploitation du CPU à cause d’une architecture trop simpliste. En fin de compte, le WaveRunner 6Zi est beaucoup plus rapide que n’importe quel autre oscilloscope lorsqu’il s’agit de gérer de longues mémoires. Cette différence est aujourd’hui encore plus flagrante avec l’utilisation de processeurs Intel Dual Core, d’un bus PCI Express x4, de Windows7TM OS 64-bit, et de 4GO de RAM.
Comprendre les problèmes liés aux données série passe souvent par une certaine connaissance du protocole utilisé. Avec le WaveRunner 6 Zi, il suffit de connecter les sondes ou les câbles et l’oscilloscope qui fournit le niveau de détail nécessaire pour visualiser, déboguer, et analyser les signaux série. Les solutions apportées sont constituées d’une conbinaison d’outils de décodage, déclenchement, mesures/graphes, ProtoSync et autres outils de conformité. Le nouveau pack d’analyse de jitter JITKIT facilite également la compréhension du jitter dans le système analysé et permet de mesurer précisément les relations Horloge/Données, la période, la demi-période, le cycle-cycle, le déphasage, l’amplitude, les influences croisées de tensions différentielles, et une large variété d’autres mesures plus communes.  

Une nouvelle façon de naviguer et plus de possibilités de déclenchements

Par ailleurs, le bouton de contrôle WavePilot facilite la gestion des fonctions, Decode, WaveScan, History, LabNotebook, et Spectrum lorsque celles-ci sont validées par une touche dédiée en face avant. Cette sorte de joystick dans l’aire de contrôle permet de naviguer efficacement dans les différents menus et dans les tables de références.
Une puissante combinaison de déclenchements sur fronts haute vitesse et 10 SMART triggers différents, organisés sur jusqu’à quatre étages en cascade, en plus du nouveau “measurement trigger”, et de Triggerscan permettent une identification rapide et efficace des sources des probèmes analysés. La fonction “measurement trigger”  offre une option importante lors de la qualification d’un trigger et permet également une grande résolution. Un déclenchement série de 80 bits haute vitesse permet de se synchronizer sur les trames jusqu’à 3Gb/s.

Outils personnalisés
Seul LeCroy intègre complétement les programmes extérieurs dans les fonctions de traitement de l’oscilloscope. Il est ainsi possible de développer directement sur l’oscilloscope des fonctions math ou des paramètres avec les languages C/C++, MATLAB, Excel, Jscript (JAVA), et Visual Basic, et de les exécuter en temps réel. Le mode History permet à l’utilisateur de remonter le temps en faisant défiler les dernières acquisitions et permet de retrouver plus facilement des anomalies pas forcément répétitives.  

TriggerScan
TriggerScan détecte et capture plus d’anomalies par seconde qu’un simple outil de visualisation, grâce à l’utilisation du déclenchement hardware haute vitesse qui détecte les comportements anormaux, puis les capture et les affiche en mode persistence pour les analyser et mener une action conditionnelle. TriggerScan ne capture que les signaux présentant un intérêt ; cette détection n’est que très faiblement impactée par l’observation de longues captures ou de vitesses d’échantillonnage plus élevées. La configuration de TriggerScan est très facile, les définitions des déclenchements sur front, SMART ou série sont ré-utilisées (jusqu’à 100 définitions possibles). TriggerScan séquence chaque déclenchement individuel très rapidement avec un temps imparti défini par l’utilisateur, puis affiche tous les signaux anormaux correspondant aux conditions de déclenchement. De plus, TriggerScan est aussi efficace sur de longues acquisitions, de telle sorte qu’il est plus rapide d’établir une relation entre les différents évènements.

www.lecroy.com


Share:

Linked Articles
10s