NXP et TSMC coopèrent sur un process 5nm automobile

NXP et TSMC coopèrent sur un process 5nm automobile

Technologies |
Alors que TSMC vient juste de lancer le premier process automobile à 7 nm, NXP veut passer à process 5 nm automobile avec un échantillonnage des premières puces dès 2021.
Par Andre Rousselot

Partager:




gtag(‘js’, new Date()); gtag(‘config’, ‘UA-160857065-1’);

Cette collaboration associe l’expertise de NXP en matière de qualité automobile et de sécurité fonctionnelle à la technologie de process NMC 5 nm de TSMC pour créer une capacité de production  à 5nm automobile. Il s’agit d’un bond significatif de la collaboration actuelle de NXP avec TSMC qui utilise un process à 16 nm.

La densité et l’efficacité énergétique plus élevées du process 5nm automobile visent l’assistance au conducteur et les puces pour la conduite autonome. Le mois dernier, NXP a annoncé qu’il travaillait avec le fabricant français de processeurs multicœurs Kalray sur de telles puces pour l’automobile qui nécessiteraient un process de fabrication de pointe.

TSMC a mis trois ans pour rendre le process 7 nm apte à la fabrication de conceptions automobiles, et NXP cherchera à garder une longueur d’avance sur ses concurrents avec le process N5P 5 nm automobile pour les cockpits connectés, les contrôleurs de domaine hautes performances, la conduite autonome, la mise en réseau avancée, le contrôle de la propulsion hybride et la gestion intégrée du châssis sur la base de son architecture S32. Cela nous donne une augmentation de la vitesse de traitement de 20% ou une réduction de la consommation d’environ 40% par rapport au process à 7 nm.

Cependant, les coûts sont plus élevés d’un tiers, et potentiellement encore plus importants pour un process 5 nm automobile qui nécessite une conception de sécurité plus fonctionnelle.

«Les architectures de véhicules modernes doivent harmoniser l’infrastructure logicielle entre les différents domaines pour rentabiliser les investissements, généraliser les déploiements et partager les ressources», a déclaré Henri Ardevol, vice-président exécutif et directeur général, Traitement automobile chez NXP. «NXP vise à fournir la première plate-forme de traitement automobile basée sur le processus 5 nm de TSMC, avec une architecture cohérente entre les domaines et avec une différenciation des performances, de la consommation et une sûreté et sécurité de classe mondiale. Les constructeurs automobiles ont besoin d’une coordination plus simple des fonctions avancées entre les unités de contrôle, de la flexibilité pour localiser et porter les applications de manière transparente et la certitude de l’exécution dans un contexte critique de sûreté et de sécurité. NXP est très bien positionné pour offrir ces avantages spécifiques à l’automobile, maintenant avec des géométries de pointe grâce au partenariat avec TSMC. »
à suivre: Le point de vue de TSMC sur le process automobile 5 nm

 


«La collaboration la plus récente de TSMC avec NXP démontre vraiment comment les semiconducteurs automobiles sont passés de simples microcontrôleurs à des processeurs sophistiqués comparables aux puces utilisées dans les systèmes informatiques hautes performances les plus exigeants», a déclaré le Dr Kevin Zhang, vice-président du développement commercial chez TSMC. «TSMC bénéficie d’une longue histoire de partenariat solide avec NXP, et nous sommes ravis de faire franchir à la plate-forme automobile une nouvelle étape dans la technologie la plus avancée disponible sur le marché et de libérer la puissance des produits innovants de NXP pour les applications automobiles intelligentes et plus encore.»

Les premiers échantillons de composants automobiles à 5 nm seront livrés aux clients clé de NXP en 2021.

Lire aussi:

La technologie 7nm certifiée pour l’automobile

TSMC met 12 milliards de $ pour une Fab 5nm en Arizona

www.nxp.com

Related 5nm articles

Linked Articles
Electronique-ECI
10s