MENU


L’annonce du départ à la retraite de Ploss du poste de CEO n’est en fait pas une grande surprise – déjà lors de la récente présentation des chiffres annuels, Ploss et les journalistes ont plaisanté ensemble sur ce sujet et évoqué son éventuel successeur. Le successeur, cela devient clair maintenant, était assis sur le podium lors de la présentation des chiffres et a fine de ne rien savoir.

Jochen Hanebeck, comme Ploss, est un « enfant » de la maison. Depuis qu’il a commencé à travailler pour l’entreprise en 1994 en tant qu’ingénieur de développement dans le département DRAM, qui faisait encore partie de Siemens à l’époque, il a eu une carrière fulgurante avec de nombreux postes, dont celui de président de la division automobile d’Infineon. En 2016, il est nommé au conseil d’administration de la société ; en tant que COO, ses responsabilités incluent la logistique, la qualité, les douanes et les achats ainsi que la production. En tant que tel, la solide performance du fabricant de puces sur le marché est probablement due en grande partie à ses compétences.

« Nous sommes très heureux de présenter Jochen Hanebeck, un expert exceptionnel à la fois dans l’industrie des semiconducteurs et bien sûr chez Infineon, pour le poste de CEO », a déclaré le Dr Wolfgang Eder, président du conseil de surveillance. Dans les mois à venir, les détails du changement au sommet de l’entreprise seront déterminés avec Ploss. « Avec Jochen Hanebeck en tant que CEO, l’entreprise poursuivra son succès dans les temps, sans doute, très difficiles à venir. » Eder a remercié Ploss pour la « réussite extraordinaire » de son travail à la tête d’Infineon. « Il a conduit l’entreprise dans le top 10 mondial. Grâce à son pouvoir visionnaire, et également à sa prudence personnelle, Infineon est aujourd’hui parfaitement positionné en tant que leader technologique mondial sur les marchés à forte croissance », a salué Eder.

« Je connais Jochen Hanebeck depuis de nombreuses années en tant que collègue compétent et fiable », a déclaré Ploss. « Il connaît très bien notre industrie et ses défis et je suis fier que le chemin de la société continue d’être tracé par un membre de l’équipe de direction actuelle dans les années à venir.

Reinhard Ploss (né en 1955) a maintenant atteint l’âge de la retraite et est probablement l’un des plus anciens CEO de l’industrie. À cet égard, il n’est pas surprenant qu’il n’ait pas renouvelé son contrat. Il est également un employé de longue date de l’entreprise – l’ingénieur process est salarié d’Infineon depuis 1986 (à l’époque encore chez Siemens – et la division semiconducteurs n’a été filialisée sous le nom d’Infineon et introduite en bourse en 1999). Ploss est membre du Directoire d’Infineon depuis 2007 et Président depuis 2012. Sous sa direction, l’approche stratégique « Du produit au système » a été mise en place dans l’entreprise. En outre, le portefeuille a été élargi et complété grâce aux acquisitions réussies d’International Rectifier et de Cypress Semiconductor Corp.

Officiellement on ne sait rien des plans de Ploss pour l’avenir. Cependant, il ne serait pas surprenant que l’homme qui a conduit Infineon à son succès actuel reste associé à l’entreprise à l’avenir. « Nous ne le perdrons certainement pas », a été le mot de l’entreprise.

www.infineon.com

Related articles:

Infineon’s secret weapon: Dresden Fab, 48V car battery


 


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s