Nouveau CEO chez Agile Analog

Nouveau CEO chez Agile Analog
Actualités économiques |
La startup de Cambridge, Agile Analog, a nommé un nouveau CEO pour développer son activité IP analogique.
Par Andre Rousselot

Partager:

 Barry Paterson a rejoint Agile Analog en avril en tant que vice-président du marketing produit venant de chez Dialog Semiconductor (aujourd’hui racheté par Renesas) à Édimbourg. Il remplace Tim Ramsdale qui a quitté l’entreprise en décembre 2021.

« Agile Analog est à un moment clé de sa croissance pour devenir un acteur majeur de l’industrie des semiconducteurs », a déclaré Paterson. « Notre cycle de financement de 19 millions de dollars l’année dernière a donné à l’entreprise les ressources nécessaires pour réorganiser notre technologie indépendante des process à partir de zéro, et je suis impatient de mettre cette technologie entre les mains d’un plus grand nombre de concepteurs analogiques suite à notre campagne de recrutement pour augmenter notre effectif d’ingénieurs de plus de 50 % cette année.

Related articles 

L’entreprise compte actuellement 45 à 50 employés grâce à une récente levée de fonds. « Nous avons des projections de 80 à 100 d’ici la fin de l’année, mais trouver des talents est vraiment difficile », a-t-il déclaré. «Nous déménageons fin juin dans un nouveau bâtiment au centre de Cambridge à Radio House. Nous sommes en train de l’aménager pour le moment pour jusqu’à 100 personnes, mais ce dont nous avons besoin, c’est d’un espace pour que les gens se réunissent pour collaborer, pas d’un bureau de neuf à cinq.

Paterson a travaillé pour Wolfson, Maxim et Dialog, tous en Écosse. «Je vais continuer à vivre en Écosse et être à Cambridge toutes les deux semaines. Le projet est d’avoir un bureau à Édimbourg pour nous permettre de recruter des ingénieurs et nous avons une méthodologie de travail très hybride avec des gens partout en Europe et à Taïwan. Comme de nombreuses entreprises, nous redéfinissons le monde du travail après la pandémie », a-t-il déclaré.

La société développe des IP d’horloges analogiques basées sur un outil qui génère automatiquement une IP analogique pour une technologie de process. L’outil Composa utilise des circuits IP analogiques éprouvés provenant d’une bibliothèque qui ont été largement testés et utilisés dans des conceptions précédentes, et sont entièrement validés à chaque fois qu’ils sont générés. Cela donne un niveau d’assurance similaire à celui du monde IP numérique « silicium-éprouvé ».

Ceci est utilisé pour aider les entreprises à transférer des conceptions à partir de technologies de process plus anciennes telles que 130 et 180 nm qui ne sont plus disponibles vers des process 40, 22 et 16 nm où il y a plus de capacité. Mais ce sont les IP qui sont le plus intéressant pour les clients, en particulier les convertisseurs analogique-numérique (ADC), explique Paterson.

« Nous avons aussi des clients qui déplacent de la capacité de production (avec nos technologies), mais ce n’est pas la majorité », a-t-il déclaré.

L’approche automatisée de Composa crée des solutions IP analogiques sur mesure et vérifiées, réduisant les délais de mise sur le marché et améliorant la qualité. Cela signifie également que Composa peut simplement régénérer la solution IP analogique à l’aide du kit de conception de processus (PDK) pour un client sur une technologie de process différente en cas de besoin, par exemple lors du passage à une autre fonderie ou de la réduction de la taille de la puce pour l’adapter à un nœud plus petit.

« Nous avons vraiment une technologie de « rupture » qui modifie la conception analogique au sein de l’industrie en permettant à l’IP analogique d’être automatiquement générée plutôt que fabriquée à la main à chaque fois », a déclaré Paterson.

« Nous devons développer notre portefeuille IP et développer des blocs de construction fondamentaux, puis des ADC et des DAC et la conversion de puissance, des LDO, et ensuite aussi des convertisseurs buck et boost ( abaisseurs et élévateurs) », a-t-il déclaré.

« En parallèle de ces cœurs IP, nous voulons créer des sous-systèmes IP pour l’IoT, les appareils portables et combiner l’IP analogique avec des capacités numériques », a-t-il déclaré. Il n’exclut pas de vendre Composa en tant qu’outil EDA. « Nous avons la technologie de base et la propriété intellectuelle et nous pouvons voir un moyen de proposer l’utilisation de l’outil sous licence », a-t-il déclaré.

« Le conseil d’administration a mené une recherche internationale approfondie pour trouver le bon CEO afin de permettre à Agile Analog de passer de son succès dans la construction de la plate-forme à la crétion de à plus d’IP et l’acquisition de plus de clients », a déclaré Peter Hutton, président d’Agile Analog. « Je suis ravi que Barry nous ait rejoint pour faire avancer l’entreprise. Nous ne pouvions pas demander une meilleure combinaison de connaissances techniques, d’expérience commerciale, de vision stratégique, d’expertise opérationnelle et de passion pour mettre notre technologie entre les mains de l’industrie des semiconducteurs au sens large.

www.agileanalog.com

 

Linked Articles
Electronique-ECI
10s