MENU

Module MOSFET RF haute puissance en silicium de 50 W

Actualité générale |
Par Daniel Cardon


Mitsubishi Electric Corporation vient de lancer un module MOSFET haute puissance RF en silicium de 50 W destiné à être utilisé dans les amplificateurs de puissance haute fréquence des radios professionnelles bidirectionnelles.

Ce module, qui offre une puissance de sortie de 50 W dans la bande 763 MHz à 870 MHz et un rendement total de 40 %, devrait favoriser l’extension de la portée des communications radio et réduire la consommation d’énergie.

Les bandes de fréquences de 150 MHz et 400 MHz utilisées pour divers systèmes sans fil sont devenues encombrées en Amérique du Nord et sur d’autres marchés. En conséquence, la bande de 700 MHz, anciennement utilisée pour la télédiffusion analogique, a été réaffectée à la radio bidirectionnelle commerciale, ce qui a augmenté la demande de radios compatibles dans cette bande. Cependant, les amplificateurs de puissance conventionnels accusent de fortes pertes de puissance, d’où la nécessité de modules MOSFET RF haute puissance avec un circuit intégré d’adaptation d’impédance d’entrée/sortie et des caractéristiques de puissance de sortie fiables. Le nouveau MOSFET RF haute puissance en silicium (RA50H7687M1), adapté aux besoins des radios commerciales compatibles avec la bande 700 MHz, devrait permettre d’étendre la portée des communications et de réduire la consommation d’énergie de ces radios.

En complément Mitsubishi a récemment mis au point le prototype de ce que l’on pense être le premier récepteur optique destiné aux terminaux de communication par laser (LCT), qui intègre la communication optique spatiale à l’aide de faisceaux laser et une fonction de détection de la direction des faisceaux reçus dans la bande 1,5-μm, une bande polyvalente utilisée pour les communications terrestres par fibre optique et d’autres applications.

Le récepteur optique intègre des fonctions permettant de détecter à la fois les quatre changements de phase de la lumière laser et la direction du faisceau. Le résultat est un récepteur optique de taille réduite qui permet une communication optique à distance avec une vitesse, une capacité et une distance supérieures à celles de la communication par ondes radio. Comme la longueur d’onde est beaucoup plus courte, des antennes plus petites peuvent être utilisées dans des unités de communication compactes qui peuvent être installées dans des endroits difficiles d’accès pour la fibre optique, comme entre des bâtiments. Les installations sont également possibles dans des zones où l’infrastructure normale n’est pas disponible, comme les zones sinistrées, les pays en développement ou les régions éloignées, ce qui élargit l’utilisation des communications sans fil dans diverses situations.

www.mitsubishielectric.com


Share:

Linked Articles
10s