MENU

Microcontrôleur pour détecter les gestes en 3D

Microcontrôleur pour détecter les gestes en 3D

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe



Ce microcontrôleur 16 bits donne la possibilité aux concepteurs de tout niveau de créer des interfaces homme-machine (IHM) robustes avec des capteurs de proximité, des curseurs, des roues ou des touches capacitives, ainsi que de concevoir des interfaces multi-tactiles revêtues d’une couche de plastique, verre ou métal d’épaisseur variable. Leurs solutions peuvent rapidement être créées grâce au centre de conception CapTIvate Design Center, une interface utilisateur graphique (GUI) qui permet de glisser-déposer des capteurs pour configurer rapidement un système et en affiner les performances quelques minutes.

L’intégration sur puce d’un circuit d’activation tactile autorise le balayage permanent de jusqu’à quatre électrodes pendant que le processeur (CPU) est hors tension, ce qui représente jusqu’à 15 années de fonctionnement avec une unique pile-bouton grâce à une consommation de seulement 0,9 μA par touche en mode veille.
La technologie FRAM fournit une mémoire non volatile qui affiche une endurance accrue et des vitesses d’écriture extrêmement élevées, ce qui permet aux systèmes de sortir en un temps record des modes de veille les plus profonds. De plus, la sauvegarde et le rétablissement de l’état des touches en cas de coupure de courant peut s’effectuer sans utiliser de batteries de secours encombrantes.
Grâce à la technologie CapTIvate, le microcontrôleur apporte aux concepteurs un haut niveau de souplesse, sans le moindre compromis. Dans le cas d’un système de contrôle d’accès, un capteur de proximité peut s’avérer nécessaire pour illuminer l’écran, tandis qu’un ensemble de touches assure la saisie des informations demandées à l’utilisateur. La capacité propre fournit une plus grande sensibilité pour les détections de proximité, tandis que la capacité mutuelle autorise un grand nombre de touches à proximité les unes des autres avec une diaphonie réduite. En outre, cette technologie peut prendre simultanément en charge les modes de détection à "capacité propre" et à "capacité mutuelle" pour constituer une solution système optimale. Ainsi, le microcontrôleur peut gérer 16 touches en mode "capacité propre" et 64 touches en mode "capacité mutuelle".


Cette technologie CapTIvate se caractérise également par des fonctionnalités matérielles avancées telles que régulateur de tension dédié, sauts de fréquence, synchronisation au passage par le zéro et algorithmes de traitement de signal empêchant les erreurs de détection en environnements bruyants. De plus, la génération d’un signal d’horloge à spectre étalé diminue les rayonnements électromagnétiques, ce qui réduit les émissions appliquées aux circuits du système.

Ce microcontrôleur est aussi un des premier assurer la conformité aux normes CEI-4-x avec une immunité au bruit par conduction jusqu’à 10 Veff., ainsi qu’aux décharges électrostatiques (ESD) et aux transitoires électriques rapides (EFT) jusqu’à une tension crête de 4 kV.

Le kit de développement complet associé assure une évaluation rapide des modes de détection à "capacité propre", "capacité mutuelle" et "proximité". Des topologies de référence et des exemples de code sont fournis pour calculer l’immunité au bruit et le rejet de l’humidité afin d’accélérer l’évaluation et la mise sur le marché des produits.
Les solutions haptiques propriétaires fonctionnent avec un large éventail d’actionneurs piézoélectriques, linéaires résonants (LRA) et à masse excentrique rotative (ERM) pour assurer des effets tactiles réalistes et homogènes. Une topologie de référence pour l’intégration du retour haptique est intégrée au kit de développement.

www.ti.com/fr

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s