L’Espagne veut développer une capacité de fabrication de puces 5nm

L’Espagne veut développer une capacité de fabrication de puces 5nm
Actualités économiques |
Le gouvernement espagnol a annoncé son intention de dépenser 12,25 milliards d'euros (environ 13 milliards de dollars) dans le secteur des semi-conducteurs d'ici 2027.
Par Alain Dieul

Partager:

Le gouvernement espagnol a déclaré qu’il prévoyait de dépenser 12,25 milliards d’euros (environ 13 milliards de dollars) dans le secteur des semiconducteurs d’ici 2027 et de soutenir la fabrication nationale de puces à 5nm et en dessous, selon un rapport de Reuters.

Le plan a été annoncé aujourd’hui par la ministre espagnole de l’Economie, Nadia Calvino, lors d’une conférence de presse après la réunion hebdomadaire du cabinet.

L’Espagne dépensera principalement des fonds de secours de la pandémie venant de l’Union européenne avec 9,3 milliards d’euros destinés à la construction d’usines de fabrication, selon le rapport. Il a ajouté que le gouvernement avait déclaré que l’argent financerait la capacité de production aux nœuds de processus inférieurs à 5 nm ainsi qu’au-dessus de 5 nm. « L’objectif est de développer de manière globale les capacités de conception et de production de l’industrie espagnole de la microélectronique et des semiconducteurs, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la fabrication de puces », a déclaré Calvino, cité par Reuters.

L’Espagne motivée par l’arrêt de certaines usines

L’Espagne est motivée à s’impliquer dans le secteur des puces en raison de la pénurie mondiale de composants qui a contraint les fabricants de plusieurs secteurs à ralentir leur propre production. En Espagne, cela a eu un impact sur les constructeurs automobiles Volkswagen et Renault qui ont mis les chaînes de production de véhicules au ralenti et mis les travailleurs au chômage partiel.

Cependant, il faut noter qu’à l’heure actuelle, seuls Samsung et TSMC (Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd.) sont capables de fabriquer des puces avec des géométries à 5 nm et en dessous. À moins que l’Espagne ne puisse attirer l’une ou l’autre de ces entreprises pour investir en Espagne, il semble peu probable que le pays ait suffisamment d’argent ou de temps pour réussir à créer une industrie des semiconducteurs à la pointe de la technologie.

Outre les subventions à la fabrication, les fonds comprendront 1,1 milliard d’euros pour soutenir la R&D et 1,3 milliard d’euros pour la conception de puces. Ces fonds serviront aussi à soutenir les entreprises espagnoles dans des projets stratégiques développés au niveau européen et créera un fonds de capital-risque de 200 millions d’euros pour financer les startups et les scale-up du secteur espagnol des semiconducteurs. « Nous voulons que l’Espagne joue un rôle pertinent dans ce domaine technologique, le rôle qu’elle mérite, et les fonds européens offrent une opportunité extraordinaire pour y arriver », a déclaré Calvino, cité par Reuters.

 

Related links and articles:

TSMC in talks with Singapore over manufacturing

SMC opens wafer fab talks with German government

India lobbies Intel, Globalfoundries, TSMC for fabs

Report: Pakistan asks China to help with chip ambitions

Report: India plans $10 billion semiconductor subsidy

Tata in talks over $300 million Indian chip packaging factory

Linked Articles
Electronique-ECI
10s