MENU

Le premier FPGA SoC à base RISC-V désormais produit en grande série

Nouveaux produits |
Par Alain Dieul

Le premier FPGA (Field Programmable Gate Array) SoC, à prendre en charge l’architecture à jeu d’instructions (ISA) ouverte et libre de droits, RISC-V, est désormais produit en grande série, ce qui marque une étape majeure dans l’évolution des processeurs embarqués. Alors que les clients continuent d’adopter les FPGA SoC PolarFire à un rythme rapide, Microchip Technology Inc.  annonce la qualification de la production du MPFS250T, ainsi que du MPFS025T précédemment annoncé. Microchip annonce également que son écosystème Mi-V continue de faciliter l’adoption de RISC-V, tout en ouvrant la voie à une nouvelle classe de produits industriels, IoT et autres calculateurs Edge (périphérie de réseau), plus économes en énergie et plus économiques.

« Nous avons maintenant un grand nombre de clients ayant conçu des produits avec la famille de SoC PolarFire grâce à notre suite d’outils et de solutions Mi-V, » a déclaré Shakeel Peera, Vice-Président Marketing de la division FPGA de Microchip. « Ces clients ont développé des produits innovants qui apportent au marché les meilleures solutions dans leur catégorie, offrant une efficacité thermique et énergétique supérieure, associées à une puissance de calcul sans précédent, le tout dans de petits formats. Nous sommes en train d’écrire un nouveau chapitre de l’histoire du RISC-V avec la disponibilité de dispositifs SoC PolarFire qualifiés pour la production. »

Les FPGA SoC PolarFire ouvrent de nouvelles possibilités de traitement configurable grâce à leur sous-système à microprocesseur temps réel durci, compatible Linux® et basé sur RISC-V sur un tissu FPGA rapide et performant, soutenu par l’engagement de Microchip envers une feuille de route et une disponibilité à long terme. Ils tirent également parti des personnalisations que permet la norme ouverte RISC-V ISA pour améliorer l’efficacité énergétique, la sûreté et la fiabilité, par rapport à d’autres options, tout en introduisant de nouvelles capacités précieuses telles que le mode déterministe AMP (Asymmetric Multiprocessing), qui permet aux utilisateurs de faire tourner un système d’exploitation Linux, tout en exécutant une application temps-réel offrant des performances de pointe. L’innovation représentée par les SoC PolarFire apporte des solutions nouvelles à plusieurs défis, comme l’amélioration de l’efficacité de la puissance de calcul, et l’accélération du calcul en périphérie de réseau (Edge), ainsi que des capacités inégalées pour les communications, la défense, les applications médicales et l’automatisation industrielle.

L’écosystème Mi-V est tout aussi important pour l’adoption de RISC-V, puisqu’il englobe un catalogue complet d’IP, de matériels, de systèmes d’exploitation, de middlewares, de débogueurs, de compilateurs et de services de conception. Plus de deux douzaines de partenaires travaillent avec Microchip pour étendre continuellement cette plateforme d’évaluation à bas coût, et accélérer le déploiement de conceptions dans différents secteurs.

Cet écosystème supprime les barrières à l’entrée, en permettant aux concepteurs de solutions embarquées et de logiciels, et aussi aux développeurs de matériels de tirer parti des avantages de l’ISA RISC-V et de la combinaison de formats type réduits, de l’efficacité thermique record, et de la faible consommation des FPGA SoC PolarFire.

« Le FPGA SoC PolarFire de Microchip et l’écosystème Mi-V constituent une excellente plateforme pour évaluer un SoC multicœur basé sur RISC-V et compatible Linux, » déclare Calista Redmond, Président Exécutif de RISC-V International. « Le marché dispose désormais d’une solution RISC-V qualifiée pour la production, qui peut être approvisionnée et adoptée pour diverses conceptions. Le tissu FPGA en question est une plateforme innovante, qui permet l’accélération matérielle pour la conception de systèmes. »

 

À propos de la famille de FPGA SoC PolarFire

Les FPGA SoC Polarfire comprennent une combinaison d’émetteurs-récepteurs moyenne fréquence, de ressources logiques, de processeurs de signaux numériques (DSP), et de mémoire vive (RAM). Ils sont parfaits pour les applications critiques en matière de sûreté compte tenu de leur immunité aux problèmes SEU (Single Event Upset) et de l’inclusion de la fonction SECDED (Single Error Correction Double Error Detection) dans toutes les mémoires. Ils autorisent des conceptions très intégrées, et sont deux fois plus efficaces par watt consommé que les dispositifs concurrents. Leur puissance et leur efficacité thermique évitent le coût et la complexité d’un refroidissement actif, de ventilateurs et de dissipateurs thermiques, ce qui ouvre la voie à des applications nécessitant une bonne efficacité thermique ainsi que des niveaux supérieurs d’intégration, ainsi que de sécurité et de fiabilité de classe militaire.

La qualification pour la production du MPFS250T de Microchip, et du MPFS025T annoncé précédemment, étendent le portefeuille de SoC PolarFire de FPGA SoC RISC-V multi-cœurs, offrant une empreinte thermique encore plus faible aux applications de vision embarquées intelligentes à basse consommation, et aux systèmes automobiles, d’automatisation industrielle, de communication, de défense et IoT, pour lesquelles la puissance et les performances ne peuvent être compromises. Les modèles MPFS250T et MPFS025T sont disponibles à l’achat dès maintenant.

www.microchip.com.

 


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s