MENU

Le marché des semiconducteurs va se retourner en 2023

Marché |
Par Andre Rousselot


Malcom Penn CEO du bureau d’anlyse de marché Future Horizons réduit sa prévision de croissance en 2022 de 10 % à 6 % et -23 % en 2023 alors que de nouvelles capacités deviennent disponibles pour faire face aux pénuries actuelles de puces.

« Le 17e cycle baissier de l’industrie électronique est déjà en train de brûler en raison de l’effondrement du marché des puces combiné à un ralentissement économique mondial », a-t-il déclaré. Les gros acheteurs de puces comme Bosch se préparent déjà à un ralentissement.

Penn réitère un appel lancé en janvier avant que les chiffres d’une inflation plus élevée ne soient pris en compte.

« Ce sera grave », a-t-il déclaré. « Maintenant, l’inflation est un gros, gros problème, le génie est sorti de la bouteille. La seule façon de lutter contre l’inflation est d’augmenter les taux d’intérêt, mais malheureusement cela ne résoudra pas les problèmes de la chaîne d’approvisionnement mondiale. Si cette période d’inflation se poursuit, il est à peu près certain qu’elle déclenchera une récession mondiale et ce n’était pas à l’ordre du jour en janvier de cette année. Cela commencera à à se manifester dans la deuxième partie de l’année, juste au moment où la nouvelle capacité sera introduite et c’est un double coup dur.

L’industrie des semiconducteurs a connu une croissance de 26 % en 2021 pour atteindre 555 milliards de dollars, contre 440 milliards de dollars en 2020. Le ralentissement réduira les dépenses d’investissement en 2023 et au-delà et réduira la pression sur les fabricants d’équipements pour semiconducteurs, qui ont vu leurs ventes augmenter de 44% l’an dernier pour atteindre un record de 102 milliards de dollars, selon le groupe industriel Semi.

« Le ralentissement naturel chez les fabricants d’équipement est probablement une bonne chose, car cela aurait pu aggraver la situation de la capacité », a-t-il déclaré. « Les chiffres d’investissement proviennent de Semi et je pense que cela correspond vraiment à des équipements qui ont été expédiés, mais le chiffre d’investissement de 2022 est gonflé et ne sera probablement pas atteint. »

 

www.futurehorizons.com

Related articles

Other articles on eeNews Europe

 

 


Share:

Linked Articles
10s