MENU

Latitude embarque des micro-satellites pour des voyages sur mesure dans l’espace

Actualité générale |
Par Alain Dieul


Start-up française spécialisée dans le développement de micro-lanceurs spatiaux et de moteurs-fusées, Latitude fait passer le NewSpace à la vitesse supersonique. Son ambition est d’offrir un accès abordable, rentable et personnalisable à l’orbite grâce à un service tout-en-un, de l’usine à l’espace. Son service principal est Zéphyr, le 1er microlanceur français depuis un demi-siècle ! Intégrant un moteur imprimé en 3D, cette fusée de 17 mètres enverra des nanosatellites dans l’espace. Avec Zéphyr, Latitude marque le début du « sur-mesure » pour les lanceurs en orbite rapprochée.

Une solution de lancement simple, réactive et abordable pour les nanosats

Zéphyr est la première initiative française qui inaugure un accès dédié à l’espace pour les nanosatellites. Elle pourra transporter des mini-satellites de la taille d’une boîte à chaussures  pesant moins de 100 kg, pour différents usages – comme un voyage sur mesure ! Ses avantages incluent :

  • Une flexibilité de l’orbite
  • Un processus rapide : seulement 6 mois entre la réservation et le lancement
  • Un moteur imprimé en 3D, en une semaine seulement
  • Une fusée de 17 mètres de haut et de 1,2 m de diamètre capable d’envoyer plusieurs nanosatellites

Selon Stanislas Maximin, CEO et co-fondateur de Latitude, et président de l’alliance NewSpace, « Les nanosatellites réinventent l’accès à l’espace et ouvrent de nouvelles opportunités scientifiques et commerciales. Ils sont petits, abordables et peuvent être développés et envoyés dans l’espace en quelques mois, par rapport aux satellites traditionnels qui nécessitent des années de développement et des centaines de millions d’investissements. Chez Latitude, nous développons Zéphyr pour répondre à ces nouvelles demandes : nos futurs clients bénéficieront de plus de créneaux et de plus de flexibilité pour se lancer, et au final offriront à leur charge utile plus de latitude pour atteindre l’orbite. »

 

Une nouvelle opportunité orbitale pour les opérateurs, via l’impression 3D !

Le premier vol orbital de Zéphyr aura lieu en 2024, avec 50 vols par an d’ici 2030. Navier MarkI est la première itération de son moteur imprimé en 3D. C’est la version du moteur de test de Navier. Il sera suivi d’une deuxième version, Navier Mark II. Navier MKII équipera Zéphyr lors du lancement inaugural qui aura lieu en 2024 et les suivants.

Depuis l’installation de sa première usine de micro-lanceurs à Reims en octobre 2021, Latitude a rapidement franchi les étapes pour devenir l’un des acteurs majeurs du secteur à l’échelle mondiale. Après avoir clôturé un tour de financement de série A de 10 millions d’euros en juillet dernier, la société a été sélectionnée par l’agence spatiale française pour intégrer le port spatial européen en Guyane française parmi 7 autres afin de proposer des alternatives à des projets de constellations de satellites comme Starlink ou OneWeb.

 

A propos de Latitude

Latitude est une SpaceTech française spécialisée dans le développement de lanceurs spatiaux et de moteurs de fusée, à travers une large gamme de services liés aux nanosatellites. Son service principal est son lanceur, Zéphyr. Développé par et dans l’entreprise elle-même, c’est le 1er micro-lanceur français depuis un demi-siècle. Les services supplémentaires comprennent l’assurance, la logistique et la réglementation juridique pour couvrir les besoins des opérateurs de nanosatellites tout au long de leur voyage vers l’espace.

www.venture-orbital.com/


Share:

Linked Articles
10s