MENU

La Chine doit saisir TSMC si les USA renforcent les sanctions

Actualité générale |
Par Alain Dieul


La Chine devrait prendre le contrôle de Taïwan et de la principale fonderie de puces Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. Ltd. ( TSMC, Hsinchu, Taïwan) si les États-Unis durcissent les sanctions, selon un économiste chinois de haut niveau.

Le plan d’action a été présenté par Chen Wenling, économiste en chef et directeur adjoint du Centre chinois pour les échanges économiques internationaux (CCIEE), dans un article intitulé « Nous ne pouvons pas laisser TSMC déménager aux États-Unis ». Cela a été publié sur le site d’information Guancha.

L’article pourrait être interprété comme un avertissement diplomatique aux États-Unis et une réponse à un article publié par un groupe de réflexion militaire américain. Ce document, publié en janvier, affirmait que faire de la destruction des Fabs de TSMC à Taïwan une conséquence immédiate et automatique de toute invasion de l’île par la Chine serait un moyen de dissuasion efficace contre une telle invasion (voirDétruire TSMC si la Chine envahit Taïwan ? , selon un journal militaire américain).

Chen était tout aussi belliqueux, appelant la Chine à ignorer largement les paroles des États-Unis et à chercher à soutenir la Russie et à accroître la coopération avec l’Europe comme moyen d’isoler les États-Unis.

En tant qu’élément d’une stratégie en plusieurs parties, Chen a déclaré que si les États-Unis et l’Occident imposent des sanctions destructrices à la Chine, comme celles imposées à la Russie, « nous devons récupérer Taiwan, en particulier dans la reconstruction de la chaîne industrielle et de la chaîne d’approvisionnement, nous devons saisir TSMC, une entreprise qui appartenait à l’origine à la Chine. »

Chen a noté que TSMC a l’intention de construire un campus de pointe de six Fabs aux États-Unis (voir la planification de TSMC pour six Fabs en Arizona  TSMC planning for six wafer fabs in Arizona). « Ils accélèrent le transfert vers les États-Unis, et construisent six usines aux États-Unis. Nous ne devons pas laisser tous les objectifs du transfert être atteints », a-t-elle déclaré.

Bien que financé à la fois par des sources gouvernementales et privées, le CCIEE est réputé pour ses liens étroits avec le gouvernement de la République populaire de Chine.

Related links and articles:

Guancha article

Autres articles:

La Chine tentée par l’annexion de Taïwan pour ses semiconducteurs ?

SMIC va construire une Fab à $9 milliards à Shanghai

La-chine-va-rater-ses-buts-dautosuffisance-en-ci-pour-2025

Les-usa-intensifient-le-plan-de-trump-de-boycott-de-la-chine

 


Share:

Linked Articles
10s