Jabil se retire de Russie et booste son support en Ukraine

Jabil se retire de Russie et booste son support en Ukraine
Actualités économiques |
Le sous-traitant mondial Jabil s'est retiré de Russie et a cessé ses activités sur son site de Tver, en Russie.
Par Alain Dieul

Partager:

Il a informé les quelque 90 employés et travaille avec les clients pour minimiser l’impact sur leur activité.

En revanche, l’entreprise compte plus de 3 000 employés en Ukraine avec le support de sites de production dans les pays européens voisins.

La région de Transcarpatie, où sont basées les opérations de fabrication à Uzhgorod, a vu l’afflux de nombreuses personnes fuyant la guerre. Les sites de fabrication d’Uzhgorod, de Kwidzyn (Pologne) et de Tiszaújváros (Hongrie) aident les employés et les familles ukrainiens en matière de relocalisation, de transport frontalier, de logement temporaire, d’aide financière, de nourriture et de  pstchologique. Les employés de Jabil ont aidé plus de 45 passages transfrontaliers et 30 employés de Kwidzyn ont ouvert leurs maisons à ceux qui fuyaient la guerre.

Autres articles cocernant l’Ukraine

« Je me suis inscrit sur la liste des hébergements, espérant ouvrir ma maison à ceux qui fuient l’inimaginable. J’ai accueilli une personne chez moi… c’est le moins que je puisse faire pour défendre les valeurs qui me tiennent à cœur », a déclaré Roman Biedrzycki. « Je me concentre sur les aider avec les aspects juridiques de leur séjour et une fois par semaine, nous allons courir ou visiter des lieux touristiques pour une brève évasion des réalités de la guerre. »

L’entreprise a créé un fonds de secours interne pour l’Ukraine pour aider les employés dans le besoin, et Jabil double le montant de tous les fonds collectés. À la fin de la campagne de secours humanitaire, les employés de Jabil avaient fait don de 200 000 $, ce qui équivaut à 400 000 $ récoltés après l’apport de Jabil. Les clients, les fournisseurs, les amis et les familles ont fait don de 80 000 $ supplémentaires et ont contribué au don de marchandises, à la livraison gratuite et au soutien logistique.

Alors que la guerre se poursuit, les sites Jabil à travers l’Europe ont commencé à collecter des dons physiques auprès de nos employés, incluant des trousses de premiers soins, des médicaments sans ordonnance, des vêtements thermiques, de la literie et des aliments non périssables. Les employés de Jabil offrent de leur temps personnel pour trier et emballer les dons à expédier en Ukraine et plus de 409 palettes ou 94 tonnes d’articles indispensables ont été livrées.

« Avec la grande quantité de dons provenant des autres sites européens de Jabil, nous pouvons soutenir ceux qui sont dans le besoin et dans des situations critiques en Ukraine. Nous faisons de notre mieux pour atténuer leurs difficultés », a déclaré Sandor Rozskov, chef de projet principal des opérations chez Jabil Tiszaújváros. « Nous restons unis avec nos parents et amis toujours en Ukraine. »

Les apprentis de Jabil en Suisse ont fabriqué des moulins à poivre et les ont vendus aux employés pour collecter des fonds pour des fournitures tandis qu’à Kwidzyn, nos employés ont organisé des ventes de gâteaux et tous les fonds collectés ont servi à financer des fournitures pour l’Ukraine. À Waterford, en Irlande, le site a ouvert le processus de collecte de dons à sa communauté locale avec les pompiers, les écoles, les collèges et d’autres entreprises qui on dait des dons d’articles indispensables avec 25 000 articles individuels expédiés.

« Nous apprécions vraiment votre aide et votre soutien, car cela donne le sentiment que nous ne sommes pas seuls et que nous avons des amis aux quatre coins de la planète. C’est très important pour le moment », a déclaré l’ingénieur logiciel ukrainien Viktor Taiemnytskyi. « Ces événements ont été très choquants et inattendus pour nous tous. Il est bon de savoir que même si les ténèbres sont dirigées vers nous d’un côté, la lumière brille sur nous de l’autre.

www.jabil.com

Other articles on eeNews Europe

 

Linked Articles
eeNews Europe
10s