MENU

Intel obtient une licence pour fournir Huawei

Intel obtient une licence pour fournir Huawei

Actualités économiques |
Par Andre Rousselot



Huawei a fait l’objet d’un embargo paralysant imposé par les États-Unis qui lui refuse l’accès aux puces de sa propre conception fabriquées en soustraitance par la fonderie TSMC (voir  Huawei soumis à un Embargo US total sur les puces avancées ). L’embargo a entraîné le blocage des activités de smartphones et d’équipements Huawei par manque de puces. Les États-Unis ont fait valoir que la conception et la fabrication de puces de pointe dépendent de la technologie américaine et ne peuvent être fournies sans licence spéciale.

Après avoir pressuré Huawei et sa filiale de semiconducteurs HiSilicon pendant plus d’un an, Intel a maintenant obtenu une licence d’exportation, selon Reuters et le China Securities Journal, dépendant de l’État.
De nombreuses autres sociétés ont également demandé des licences similaires, notamment MediaTek, la fonderie chinoise SMIC et SK Hynix.

Reuters a rapporté que SK Hynix n’a pas obtenu de licence et que les entreprises non américaines sont peu susceptibles de recevoir l’approbation américaine, mais n’a pas divulgué quelle était sa source.

Lire aussi:

Les USA bloquent la fourniture de puces à Huawei

Huawei bientôt en panne de processeurs Kirin

Huawei 5G banni en Grande Bretagne, exemple à suivre?

Related links and articles:

www.intel.com

News articles:

US government reinforces Huawei chip embargo

US embargo causes Huawei to run out of Kirin processors

UK prepares to kick Huawei out of 5G by 2023

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s