Filière ingénieur « Systèmes embarqués et Objets Connectés » : le numérique embarqué pour les transitions de demain

Filière ingénieur « Systèmes embarqués et Objets Connectés » : le numérique embarqué pour les transitions de demain

Actualité générale |
Auparavant co-gérée par les deux écoles Ensimag et Phelma, la filière « Systèmes embarqués et Objets Connectés » (SEOC) est désormais uniquement portée par Grenoble INP – Phelma, UGA. L’école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux est ainsi la porte d’entrée pour se former dans les domaines des systèmes embarqués…
Par Alain Dieul

Partager:

Auparavant co-gérée par les deux écoles Ensimag et Phelma, la filière « Systèmes embarqués et Objets Connectés » (SEOC) est désormais uniquement portée par Grenoble INP – Phelma, UGA. L’école nationale supérieure de physique, électronique, matériaux est ainsi la porte d’entrée pour se former dans les domaines des systèmes embarqués via cette filière dont les contenus pédagogiques restent inchangés. Economie et gestion de l’énergie, transformation numérique, usine 4.0, 5G, Internet des objets, santé, éducation, agriculture, environnement, transports… autant d’usages et d’enjeux de société pour lesquels il faut dès aujourd’hui concevoir de nouvelles solutions afin de « mieux comprendre, mieux vivre, mieux produire ». La filière ingénieur Systèmes Embarqués et Objets Connectés (SEOC) de l’école Grenoble INP – Phelma, UGA a pour ambition de répondre à cette évolution des métiers en basant sa formation sur deux grandes compétences : les objets connectés et les systèmes électroniques embarqués, tous deux à la frontière entre l’électronique et l’informatique.

 

Les systèmes électroniques embarqués incluent du logiciel et du matériel et sont soumis à des contraintes très fortes d’optimisation, d’efficacité énergétique et d’interaction avec leur environnement (problèmes de temps réel, sûreté mais aussi sécurité). Ils sont le plus souvent connectés et nécessitent une infrastructure et des protocoles réseaux fiables, efficaces et sécurisés, ainsi que des outils puissants de gestion et de traitement des données. Inédite, la formation de la filière SEOC est donc à la confluence entre les réseaux, les systèmes sur puce, l’informatique temps réel et embarquée, le software applicatif et les technologies d’intelligence artificielle et cloud. « Nous sommes convaincus que le digital est indispensable pour assurer l’efficacité énergétique et le développement durable, permettant à chacun de tirer parti de son énergie et de ses ressources, afin de concilier progrès et développement durable pour tous. Les objets connectés et les systèmes embarqués sont au cœur de cette démarche. Schneider Electric connait bien la filière SEOC, nous y participons régulièrement via des conférences technologiques. Le point fort de la formation est d’apporter une double compétence à la fois sur les sujets des protocoles télécom et sur le développement de logiciels embarqués, qui sont les 2 sujets au cœur du domaine des IOT. Phelma nous permet de recruter des talents sur des compétences techniques clés pour le groupe. » déclare Isabelle Guillaume, Vice-Présidente projets stratégiques à Schneider Electric et présidente du Conseil d’administration de Grenoble INP – UGA.

https://phelma.grenoble-inp.fr/fr/formation/ingenieur-de-grenoble-inp-phelma-filiere-systemes-embarques-et-objets-connectes-seoc#page-presentation

 

Linked Articles
Electronique-ECI
10s