MENU

Composants inductifs à performances accrues

Composants inductifs à performances accrues

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe



Développés et fabriqués en interne, les matériaux composites à base de poudres présentent de faibles pertes par courants de Foucault et par hystérésis. En plus de ces faibles pertes, les éléments inductifs se caractérisent par une compatibilité électromagnétique optimale, un bas niveau de bruit, une conception compacte et légère, ainsi que par l’absence d’entretien. L’isotropie tridimensionnelle des matières autorise des structures compactes et légères, les parties en fer magnétique étant minimisées. L’intensité du champ magnétique s’en trouve diminuée, réduisant sensiblement la quantité des matières du bobinage.
Exempts de magnétostriction, ces matériaux spéciaux permettent l’obtention de composants très silencieux. Ils sont développés et réalisés en fonction des exigences de l’utilisateur et présentent une induction de saturation élevée, pouvant aller jusqu’à 2 teslas. Par ailleurs, les vibrations de l’inductance peuvent être ajustées de façon ciblée grâce aux matériaux ou à des dispositifs à plusieurs enroulements couplés magnétiquement.
En fonction de l’application, ces inductances se déclinent en versions monobrin pour les courants de forte intensité, en modèles unitaires, en modules ou comme filtres LC. Ils sont réalisables dans des dimensions allant de 19 mm à 300 mm, des poids s’étendant de 0,05 kg à 130 kg, jusqu’à la classe thermique H de 180 °C et la classe de protection IP66.


Tous ces dispositifs sont conformes aux normes RoHS, REACH et sont certifiés CE et EAC. Les matériaux utilisés sont listés UL. L’entreprise dispose d’un système d’isolation homologué UL qui lui est propre et de la possibilité de la certification UL pour des courants jusqu’à 1000 A et pour des tensions jusqu’à 1000 V dans ses propres locaux. Pour les courants et tensions supérieurs, la certification est effectuée en externe.
Ces composants inductifs sont utilisés dans les applications industrielles des secteurs de l’électronique de puissance, de l’automatisation et du traitement des signaux, dans les techniques de transmission parmi lesquelles on compte les applications ferroviaires, navales et l’électromobilité. Ils conviennent également aux applications médicales, aux énergies renouvelables, à la production d’énergie ainsi qu’à l’aérospatiale.

www.smp.de/en

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s