MENU

Airbus va céder ses activités Electronique de Défense à KKR

Par Daniel Cardon

Cet accord participe à la réorganisation, annoncée en septembre 2014, du portefeuille d’Airbus Defence and Space. Cette transaction est assujettie aux conditions de clôture habituelles, notamment à l’approbation des autorités de réglementation et à la consultation des employés, et devrait se conclure dans le courant du premier trimestre 2017.

Pour Bernhard Gerwert, Président exécutif d’Airbus Defence and Space « En apportant une solution intéressante à toutes les parties prenantes, cet accord constitue une excellente finalisation de notre opération Orlando, qui visait à repositionner Defence Electronics  qui est une entité solide, rentable et dotée d’un potentiel de croissance considérable. Nous sommes convaincus que KKR poursuivra, avec l’équipe dirigeante et les salariés de Defence Electronics, le développement intensif de ces activités ».

KKR a évalué la valeur des activités Électronique de Défense à environ 1,1 milliard d’euros. Afin de faciliter la transition pour les salariés et les partenaires de l’entité, Airbus Group pourrait conserver une part minoritaire dans la société.

Defence Electronics dégage un chiffre d’affaires annuel d’environ un milliard d’euros avec un effectif de près de 4 000 personnes dans le monde entier. Le périmètre de la nouvelle société inclut les capteurs militaires, la guerre électronique, l’avionique et l’optronique. Depuis janvier 2016, l’entité est gérée par son équipe de direction comme une entreprise autonome au sein d’Airbus Defence and Space.

https://www.airbusgroup.com/


Share:

Electronique-ECI
10s