MENU

5G et santé : une expérimentation inédite réalisée au bloc opératoire du CHU de Rennes

Actualité générale |
Par Alain Dieul


La technologie 5G ouvre des perspectives formidables dans le domaine de la santé. Une expérimentation inédite a été réalisée au CHU de Rennes en partenariat avec AMA, b<>com, Nokia, Orange, et Philips : la simulation d’une intervention chirurgicale en salle d’opération sans fil. Elle fait suite à un premier test mené en septembre 2021 de diagnostic à distance lors d’une intervention médicale d’urgence dans une ambulance connectée. Rendus possible grâce à des fonctionnalités avancées de ce réseau de nouvelle génération, ces essais s’inscrivent dans le cadre du projet de recherche européen 5G-TOURS1 associé au programme européen Horizon 2020. Retour sur ces avancées prometteuses au service de la qualité et de l’efficacité de la prise en charge des patients.

Le bloc opératoire sans fil en 5G

Le développement de techniques mini invasives en chirurgie requiert l’assistance de divers dispositifs d’imagerie tels que des équipements d’acquisition et de visualisation. Ces équipements transmettent une quantité importante de données et leur utilisation sans fil via les réseaux actuels restreint leur usage. Or, l’absence de câbles de télécommunications offre des avantages considérables pour augmenter l’efficacité des soins, pour les patients et l’équipe médicale : la reconfiguration facilitée du bloc pour des opérations spécifiques, et la réduction du nombre de câbles qui entravent les gestes des praticiens et qu’il faut désinfecter entre deux opérations.

Les équipes de recherche démontrent l’apport de la 5G dans l’amélioration des conditions de réalisation de ces interventions.

Lors d’une expérimentation réalisée en salle TherA-Image au CHU de Rennes, un patient « fantôme » a subi une intervention cardiaque réalisée par Erwan Donal (cardiologue) suivie à distance depuis Athènes, par le Dr Alexandos Stefanidis. Cette opération a été facilitée par la superposition d’images d’échographies et de radiographies par rayons X retransmises grâce à la 5G à 26 GHz au travers d’une application de réalité augmentée permettant ainsi à l’équipe médico-soignante de gagner en confort et en efficacité pendant l’intervention.

L’enjeu de cette expérimentation est d’obtenir une synchronisation parfaite des images pour augmenter la performance opérationnelle de la prise en charge médicale. Un décalage dans le temps risquerait d’induire un décalage dans l’espace du geste du praticien.

Plusieurs flux vidéo sans fil, utilisant un réseau expérimental 5G à 26 GHz, ont été mis en oeuvre pour obtenir ce résultat :

– La transmission d’un flux d’un échographe et d’une caméra HD fixe vers une application de réalité augmentée et un écran de visualisation destiné au chirurgien ;

– Un flux allant du serveur hébergeant l’application de réalité augmentée vers l’écran de la salle d’opération ;

– Un dernier flux partant des lunettes connectées du chirurgien vers l’ordinateur d’un confrère à distance.

 

Le succès de cette intervention chirurgicale augmentée avec la 5G incite les équipes du CHU de Rennes et ses partenaires à poursuivre leurs expérimentations. Un des prochains défis techniques porte notamment sur une meilleure adaptation des différents flux vidéo aux capacités offertes par la 5G, ceci afin d’obtenir des qualités d’images encore plus optimales.


Share:

Linked Articles
10s