Les USA en passe de bloquer le deal de Nvidia avec ARM

07 décembre 2021 // Par A Delapalisse
Les USA en passe de bloquer le deal Nvidia avec ARM
Le régulateur américain du commerce poursuit Nvidia pour le projet d'acquisition d'ARM, un deal à 40 milliards de dollards dejà contesté en Europe et au Japon

Le régulateur américain du commerce poursuit Nvidia pour le projet d'acquisition d'ARM, un deal à 40 milliards de dollards dejà contesté en Europe et au Japon

L'accord proposé donnerait à l'une des plus grandes entreprises de puces le contrôle de la technologie informatique et des conceptions sur lesquelles les entreprises rivales s'appuient pour développer leurs propres puces concurrentes, dit-il.

« La FTC poursuit en justice pour bloquer la plus grande fusion de puces semiconductrices de l'histoire afin d'empêcher un conglomérat de puces d'étouffer le pipeline d'innovation pour les technologies de prochaine génération », a déclaré Holly Vedova, directrice du Bureau de la concurrence de la FTC. « Les technologies de demain dépendent de la préservation des marchés de puces concurrentiels et de pointe d'aujourd'hui. Cet accord proposé fausserait les incitations d'Arm sur les marchés des puces et permettrait à l'entreprise combinée de saper injustement les concurrents de Nvidia. Le procès de la FTC devrait envoyer un signal fort que nous agirons de manière agressive pour protéger nos marchés d'infrastructures critiques contre les fusions verticales illégales qui ont des effets de grande envergure et dommageables sur les innovations futures.

La Commission d'enquête de la FTC a déclaré avoir travaillé en étroite collaboration avec les autorités de la concurrence en Europe, au Royaume-Uni, au Japon et en Corée du Sud. L'UE et le Royaume-Uni ont annoncé des enquêtes approfondies sur l'accord. Il y a également des poursuites judiciaires autour d'ARM China.

ARM ne commente pas le procès, en renvoyant à Nvidia. "Alors que nous entrons dans cette prochaine étape du processus de la FTC, nous continuerons à travailler pour démontrer que cette transaction profitera à l'industrie et favorisera la concurrence", a


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.