Les plans européens dans les semiconducteurs irréalistes selon TSMC

06 avril 2021 // Par A Delapalisse
Les plans européens dans les semiconducteurs irréalistes selon TSMC
Le président de TSMC, la plus grande fonderie de puces au monde a qualifié "d'économiquement irréaliste" les projets américains et européens d'élargir leur capacité de fabrication locale de semiconducteurs pour s'assurer d'une indépendance stratégique .

Mark Liu, président de la fonderie taïwanaise TSMC, s'exprimait lors d'une réunion de l'association de l'industrie des semiconducteurs de Taiwan (TSIA) à Hsinchu, à Taiwan, dans son rôle de président de la TSIA. Un point clé soulevé par Liu était que si des chaînes d'approvisionnement entières de semiconducteurs étaient reproduites aux États-Unis et en Europe, cela conduirait à une grande quantité de «capacité non rentable».

Liu aurait également déclaré qu'une partie de la pénurie actuelle de puces était le résultat de double commandes provoquées par l'incertitude en 2020. Cette incertitude provenait à son tour de la pandémie Covid-19 et des commandes précipitées alors que les fabricants de smartphones essayaient de remplir le vide laissé par la mise sur miste noire de Huawei Technomogies.

 

"Des incertitudes ont conduit à une double réservation, mais la capacité réelle est supérieure à la demande", a déclaré Liu. La rapidité avec laquelle le dysfonctionnement de la chaîne d'approvisionnement peut être levé dépend des progrès des négociations américano-chinoises, a-t-il ajouté.

Liu a encore déclaré que TSMC avait la capacité de fabrication nécessaire pour répondre à la forte demande d'intelligence artificielle et d'applications 5G. Il a également déclaré que TSMC était capable de repérer les doubles commandes et de faire la différence entre les commandes urgentes et nécessaires pour maintenir les usines en activité et celles qui sont faites pour augmenter des stocks de composants.

TSMC a annoncé son intention de dépenser 100 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour développer la fabrication de puces, y compris un campus de six usines en Arizona. Ce serait une augmentation spectaculaire par rapport aux dépenses en capital annuelles de 28 milliards de dollars prévues pour 2021 qui la mettent déjà en tête du marché pour les investissements en capital. Cela a été annoncé just après après qu'Intel s'est engagé à dépenser 20 milliards de dollars sur plusieurs années pour

Picture: 
Mark Liu, chairman of the world's largest semiconductor foundry TSMC

Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.