Adionics lève 7 millions d'euros pour industrialiser sa technologie « Clean Lithium »

08 juin 2021 // Par D. Cardon
Adionics lève 7 millions d'euros pour industrialiser sa technologie « Clean Lithium » pour une mobilité verte
Le lithium est devenu "l'or blanc" par le développement fulgurant des batteries pour les véhicules électriques, les smartphones, les ordinateurs et autres matériels électroniques à venir. Le transport "vert" du futur repose sur des batteries Li-ion dont le lithium est l'un des composants essentiels.

Fondée en 2012 par Guillaume de Souza et dirigée par Patrick Peters, Adionics après une première levée de fonds de 4 millions d'euros en 2017, vient de lever 7 millions d'euros auprès du fonds - Programme de soutien à l'innovation majeure - de bpifrance, avec Supernova Invest, Celeste Management et ses actionnaires historiques. La société prévoit de déployer à grande échelle sa méthode plus écologique d'extraction du lithium sur une concession évaluée à neuf millions de tonnes qu'elle possède en Argentine.

Une technologie sélective et rapide

La technique d'extraction sélective des sels de l'eau par voie liquide-liquide d'Adionics est basée sur une gamme de formulations appelées « Flionex  » qui permet une extraction à froid, en isolant le lithium présent dans la solution aqueuse, puis une régénération par simple élévation de température. 

Après douze années de recherches, l'entreprise propose une extraction économique, très efficace, tout en ayant un très faible impact environnemental. La chaîne de production est simplifiée, sans ajout de produits chimiques dans la phase d'extraction, avec une forte réduction de la consommation d'eau et des besoins énergétiques. Aujourd'hui, deux pilotes industriels ont déjà permis de mettre en œuvre la technique dans des conditions réelles.

Pour Patrick Peters, PDG d'Adionics « Notre solution permet un cycle de production de lithium de moins de 24 heures au lieu de 12 à 18 mois en utilisant l'évaporation solaire naturelle, avec un encombrement 400 fois plus petit. C'est une solution robuste dans sa mise en œuvre grâce à l'utilisation d'équipements industriels connus. En plus de l'aspect environnemental, qui est crucial, Adionics ouvre la voie à la production économique de lithium sous toutes ses formes commerciales, aux plus hauts standards de qualité». 

Un marché en plein boum
Selon les prévisions, si les Européens veulent rester dans la course à la production de batteries, d'ici 2030, la demande de lithium sera équivalente à la production mondiale de 2019 et la demande mondiale de lithium aura au moins quintuplé. Aujourd'hui, l'extraction du lithium se fait selon deux méthodes aussi polluantes longue et difficile l'une que l'autre: en Australie, à partir de roches ou majoritairement en Amérique du Sud à partir de saumure pompée sous des lacs d'eau salée. Dans ce cas, le lithium est ensuite récolté par évaporation.


Vous êtes certain ?

Si vous désactivez les cookies, vous ne pouvez plus naviguer sur le site.

Vous allez être rediriger vers Google.