Microchip : équilibrer la consommation et la performance des systèmes embarqués

Par Microchip
Download White Paper
Share:

La miniaturisation est une caractéristique essentielle dans la plupart des systèmes embarqués actuels. Nous voulons toujours plus de puissance de calcul dans nos poches. La plupart des systèmes embarqués à base de FPGA suivent la même tendance. Nous voulons des caméras industrielles et professionnelles plus petites, des appareils médicaux portatifs,… Read More


La miniaturisation est une caractéristique essentielle dans la plupart des systèmes embarqués actuels. Nous voulons toujours plus de puissance de calcul dans nos poches. La plupart des systèmes embarqués à base de FPGA suivent la même tendance. Nous voulons des caméras industrielles et professionnelles plus petites, des appareils médicaux portatifs, des automates programmables (PLC) plus petits, et des modules d’aide à la conduite plus performants dans nos voitures. La miniaturisation pose aussi d’autres défis, dont le plus important se résume en quelques mots : « performance et faible consommation » En général, si les performances d’un système augmentent, sa consommation d’énergie augmente aussi, ce qui a pour effet d’accroître la chaleur dissipée. Et dans les petits modules, la dissipation thermique est un casse-tête auquel les concepteurs sont confrontés tous les jours. Le refroidissement d’un module pour qu’il puisse fonctionner dans un environnement soumis à des contraintes thermiques, devient souvent le goulet d’étranglement des performances. Cet article montre comment les FPGA ouvrent la voie à une révolution technologique en associant performance et faible consommation, dans de nombreuses applications à haut volume, dans tous les domaines.


Disclaimer: by clicking on this button, you accept that your data might be communicated to this company. If you do not want us to communicate your data, please update your details on your profile

Download White Paper
White Papers
10s