Supraconducteur unidirectionnel: une révolution !

Supraconducteur unidirectionnel: une révolution !

Technologies |
Le professeur associé Mazhar Ali et son groupe de recherche de l’Université de technologie de Delft, aux Pays-Bas ont réussi à concevoir un supraconducteur qui ne laisse passer le courant que dans un sens, sans champs magnétique, ce que l'on pensait impossible depuis la découverte de la supraconductivité en 1911.
Par Daniel Cardon

Partager:

Les supraconducteurs peuvent rendre l’électronique des centaines de fois plus rapide, sans aucune perte d’énergie, donc moins énergivore. Si le 20e siècle a été le siècle des semiconducteurs, le 21e peut devenir celui du supraconducteur. Pour cela, il faut que comme dans les semiconducteurs les électrons, contrôlés par le dopage du silicium, ne se déplacent que dans un sens. C’est la base du fonctionnement de l’électronique.

Question ; » Comment avez-vous réussi à faire ce qui semblait initialement impossible ? 
Mazhar Ali : « C’était vraiment le résultat d’un des axes de recherche fondamentale de mon groupe. Dans ce que nous appelons « Quantum Material Josephson Junctions » (QMJJs), nous remplaçons le matériau de barrière classique dans les JJs par une barrière de matériau quantique, où les propriétés intrinsèques du matériau quantique peuvent moduler le couplage entre les deux supraconducteurs de nouvelles manières. La diode Josephson en était un exemple : nous avons utilisé le matériau quantique Nb3Br8, qui est un matériau 2D comme le graphène qui a été modifié pour héberger un dipôle électrique net, comme notre barrière matérielle quantique  et nous l’avons placé entre deux supraconducteurs.

Retrouver la découverte de Mazhaar Ali de l’Université de technologie de Delft

 

Linked Articles
Electronique-ECI
10s