MENU

SK Hynix considère le rachat de Arm via un consortium

SK Hynix considère le rachat de Arm via un consortium

Actualités économiques |
Par A Delapalisse


Le fabricant de mémoires sud-coréen SK Hynix Inc. envisage de faire une offre pour le rachat de Arm Ltd, le fournisseur de licence de propriété intellectuelle avec des partenaires stratégiques, selon un rapport de Yonhap. « Nous examinons la possibilité de former un consortium, avec des partenaires stratégiques, pour l’acquérir conjointement », a déclaré Yonhap citant SK Hynix CO Park Jung-ho, après l’assemblée annuelle des actionnaires de la société. « Je ne crois pas qu’Arm soit une entreprise qui puisse être achetée par une seule entreprise », a-t-il ajouté.

Arm est actuellement détenu par le groupe japonais SoftBank, qui a acquis la société britannique en 2016 pour environ 32 milliards de dollars. SoftBank a déclaré publiquement qu’il se préparait à rendre Arm public avant le 31 mars 2023 (voir Arm to lay-off up to 1,000 workers as it preps for IPO). C’était après l’échec d’un accord de 40 milliards de dollars pour vendre Arm à Nvidia en raison de la résistance des régulateurs (voir Analyse: Analysis: Arm CEO replaced as ‘unwanted’ sale to Nvidia cancelled).).

SoftBank entend réaliser une valorisation d’Arm d’environ 60 milliards de dollars via une introduction en bourse, bien que la société mère ne mette pas nécessairement tous ses avoirs en vente lors de la cotation initiale.

 

« Je veux acheter Arm »

SK Hynix cherche probablement à constituer un consortium en partie pour persuader les régulateurs d’accepter l’accord, ce qu’ils n’ont pas voulu faire dans le cas du seul acheteur potentiel Nvidia. L’autre raison d’un consortium est le coût de la transaction. « Je veux acheter Arm, mais pas la totalité. Il n’est pas nécessaire d’acheter la majorité de ses actions pour pouvoir contrôler la société », a déclaré Park, cité par Yonhap.

Un peu plus tôt au courant de la semaine, Park avait déclaré aux journalistes que SK Hynix recherchait une éventuelle fusion dans le secteur des semiconducteurs. Depuis quelque temps, SK Hynix cherchait à se développer dans les composants logiques et à réduire sa dépendance vis-à-vis du secteur de la mémoire à forte intensité capitalistique et cyclique. SK Hynix vient d’être autorisé par le régulateur antitrust sud-coréen à poursuivre son acquisition de Key Foundry.

 

Related links and articles:

www.skhynix.com

www.arm.com

News articles:

Arm to lay-off up to 1,000 workers as it preps for IPO

Analysis: Arm CEO replaced as ‘unwanted’ sale to Nvidia cancelled

Arm’s China subsidiary plans its own IPO

Reports: ARM China makes independent move in autonomous driving

ARM China boss makes $180 million on single deal


Share:

Linked Articles
10s