MENU

Rohde & Schwarz propose son analyseur de spectre FSW pour les applications radar automobiles

Rohde & Schwarz propose son analyseur de spectre FSW pour les applications radar automobiles

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe



Au côté des caméras et des capteurs ultrasons, l’industrie automobile se tourne de plus en plus vers les solutions radar plus économiques et qui délivrent des mesures rapides et précises de la vitesse et de la distance de divers objets quelles que soient les conditions météo.
Pour ces applications radar automobiles, les constructeurs peuvent actuellement recourir à quatre bandes de fréquence à 24 GHz et 77 GHz avec différentes bandes passantes. Pour déterminer la vitesse et la distance de multiples objets en une seule mesure, des signaux modulés en fréquences tels que les séquences de type chirp FM (Compressed High Intensity Radar Pulse) sont utilisés. Ces signaux, aux changements de fréquences rapides et de large bande, peuvent être analysés dans le domaine temporel par la technique dite d’analyse de transitoire.
L’analyseur de spectre FSW pourvu d’une option d’analyse transitoire pour les applications radar convient particulièrement à ce genre d’opération. Cette option assure la détection et l’analyse automatiques des séquences chirp FM linéaires. Les principaux paramètres du chirp tels que le taux de chirp, la longueur de chirp et la déviation du taux de chirp sont présentés dans un tableau, évitant de réaliser ces analyses manuellement par l’application de fonctions spécifiques. De plus, une fenêtre de synchronisation peut être définie afin de s’affranchir des transitoires qui surviennent durant la mesure.
Lors de la caractérisation de chirps FM, la linéarité FM est un paramètre important puisqu’il influence la précision des caractéristiques de l’objet. Il peut être particulièrement bien observé en utilisant le mode spectrogramme qui montre comment le spectre du signal fluctue en fonction du temps. Parallèlement à la représentation du signal dans le domaine fréquentiel (axe X) et temporel (axe Y), l’intensité du signal est représentée en appliquant un système de codage couleur. Cela fournit une bonne représentation du comportement du signal et permet d’évaluer la synchronisation même pour les brèves dégradations de signal.


Un autre paramètre important lors du développement de capteurs radar est la déviation par rapport à la longueur de chirp idéale puisqu’il influence la précision de la mesure de vitesse. Dans ce but, les résultats de mesure sont présentés dans un tableau avec le temps de départ et la longueur du chirp associés aux paramètres mentionnés auparavant. Tous les chirps qui se trouvent dans une gamme de résultats préalablement définis sont pris en compte. Chaque chirp peut être identifié par horodatage. De plus, les chirps sont listés séquentiellement dans un tableau ce qui permet de mieux les distinguer les uns des autres.
Ces mesures peuvent être réalisées avec le R&S FSW jusqu’à des fréquences de 67 GHz sans aucun accessoire additionnel. Pour des fréquences supérieures, des mélangeurs harmoniques doivent être utilisés pour convertir le signal d’entrée à la fréquence intermédiaire (FI) de l’analyseur. Ce dernier doit exploiter la plus haute FI possible pour couvrir, sans ambiguïté, une large gamme de fréquences. Cela est particulièrement critique lors de l’analyse de signaux large bande de type LFMCW.

www.rohde-schwarz.fr

 

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s