MENU

Rendement certifié de 9,8 % : un nouveau record du monde pour des cellules photovoltaïques

Rendement certifié de 9,8 % : un nouveau record du monde pour des cellules photovoltaïques

Par eeNews Europe



Fin 2010, la société Heliatek GmbH avait déjà établi un record du monde avec un rendement de 8,3 % sur une surface active de 1,1 cm2. Des travaux de recherche-développement menés en interne ont permis de faire progresser cette valeur de 1,5 % pour la faire passer à 9,8 %. Mesuré dans des conditions de test standard, ce nouveau record a été validé par le laboratoire indépendant CalLab de l’institut allemand Fraunhofer ISE de Fribourg-en-Brisgau.
À cette occasion, Dr. Martin Pfeiffer, cofondateur et CTO d’Heliatek, indique que : " dans le cas de ses cellules solaires organiques, Heliatek est la seule entreprise au monde à recourir à la déposition de nanomolécules au moyen d’un procédé à basse température, une méthode déjà largement adoptée pour la production de LED organiques (OLED) sur le marché. Les molécules des cellules solaires qui captent la lumière et la convertissent en électricité ont été mises au point et synthétisées par nous-même. Ce nouveau record mondial montre de manière impressionnante qu’Heliatek s’est engagée dans la bonne direction. Nos cellules solaires organiques affichent désormais le même niveau de rendement que les cellules solaires classiques en silicium amorphe. "
Heliatek dispose de départements autonomes de recherche aussi bien en physique qu’en chimie. L’association de ces deux services unique en son genre permet d’optimiser la collaboration en matière de qualité des matériaux et de structure cellulaire. Grâce à une sélection rigoureuse des matériaux, l’ensemble du système absorbeur de cette cellule record a pu être ainsi optimisé. En outre, le perfectionnement du processus de déposition a rendu possible une nette amélioration de la morphologie des cellules, entraînant également une hausse de l’électricité produite.
Heliatek industrialisera progressivement la fabrication de cette cellule record au second semestre 2012. Selon des mesures réalisées en interne, l’extension de ce type de cellule à un module 120 fois plus grand permettrait d’obtenir un rendement de 9% sur la totalité de la surface active.

À propos d’Heliatek
Implantée à Dresde et à Ulm, Heliatek a été fondée en 2006 à la suite d’un essaimage de l’université technique de Dresde (Institut allemand de photophysique appliquée IAPP) et de l’université d’Ulm. Elle est le fruit d’une expertise mondialement reconnue dans les domaines de l’optoélectronique organique et de la synthèse organique des oligomères. Leader mondial du photovoltaïque organique (OPV) nanomoléculaire, la société passe actuellement du développement de la technologie à la production industrielle. Son objectif : la fabrication en série de modules photovoltaïques organiques selon le premier procédé " roll-to-roll " de déposition nanomoléculaire à basse température d’ici la fin de l’année.
Heliatek compte actuellement 75 collaborateurs au total. Des industriels et des sociétés financières renommés, tels que BASF, Bosch, RWE et Wellington Partners font partie de ses investisseurs. Pour ses travaux de recherche-développement et la mise au point de sa technologie de fabrication, elle bénéficie du concours financier de l’État libre de Saxe, du Ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche, du Ministère fédéral allemand de l’Économie et de la Technologie et de l’Union européenne.

www.heliatek.com

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

10s