MENU

OMRON : l’empreinte carbone normalisée de ses relais de puissance désormais indiquée

OMRON : l’empreinte carbone normalisée de ses relais de puissance désormais indiquée

Actualité générale |
Par NicolasFeste



OMRON Corporation fournira les données d’empreinte carbone de ses relais de puissance haute capacité pour systèmes de stockage et autres nouveaux équipements. Ces données seront calculées conformément aux normes internationales.

OMRON va promouvoir la communication des émissions de gaz à effet de serre (GES) à tous les niveaux de la chaîne d’approvisionnement de la filière des équipements électriques et contribuer à l’accélération de la décarbonation globale de la société.

Le basculement vers une société décarbonée ne peut se faire qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, de nombreux pays renforcent leur arsenal législatif visant l’empreinte carbone, afin d’inciter à la réduction des gaz à effet de serre, notamment dans l’industrie manufacturière qui est très énergivore. Par conséquent, dans le cadre d’une approche plus écologique de la chaîne d’approvisionnement, les fournisseurs doivent généralement indiquer leur empreinte carbone au cours du processus de sélection.

Afin d’assurer de mieux évaluer l’impact environnemental de ses produits, indépendamment de la dimension financière, OMRON a introduit un « Cadre d’évaluation environnementale » et travaille activement sur la conception et le développement de produits plus écologiques. Ainsi, OMRON a posé des règles de calcul de l’empreinte carbone basées sur les normes internationales. Dans la filière des composants électriques, l’empreinte carbone s’appuie sur les directives de la série G9KB de relais de puissance haute capacité pour les nouveaux dispositifs énergétiques, tels que les conditionneurs de puissance et les systèmes de stockage, et ces données seront disponibles sur demande à partir de mai 2024. L’empreinte carbone de cette série de produits est calculée selon la norme ISO 14067 et a été certifiée de façon indépendante par des tiers. OMRON introduira graduellement ce type de données pour une large gamme de relais de puissance haute capacité. Par ailleurs, cette entreprise va accélérer le déploiement des modèles de calcul d’empreinte carbone en conjonction avec l’expérience d’évaluation des émissions de GES de la chaîne d’approvisionnement (annoncée le 29 janvier 2024), qui a commencé en mars 2024.

OMRON Electronic Components Europe  

Suivre ECInews sur Google news

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s