MENU

Mélangeur large bande avec OL doubleur de fréquence intégré

Nouveaux produits |
Par Alain Dieul


Ce mélangeur intègre des transformateurs balun sur les ports RF et de l’OL, avec une adaptation 50 ohms sur chacun d’eux et sur les plages respectives de 2 GHz à 13,6 GHz et de 1GHz  à 12 GHz,  autorisant un fonctionnement unipolaire. De plus, le port FI du continu (DC) à 6 GHz est compatible avec les émetteurs-récepteurs large bande et récepteurs en bande de base.

 

Ce dispositif simplifie la mise en œuvre d’émetteurs et de récepteurs hyperfréquences en intégrant un étage tampon à oscillateur local (OL) dont le niveau de contrôle requis est de seulement 0 dBm, éliminant de ce fait le besoin d’un circuit amplificateur à OL externe. De plus, il intègre sur la puce un OL doubleur de fréquence sélectionnable, ce qui offre la possibilité d’utilisation de synthétiseurs basse fréquence courants et peu coûteux. Son isolation exceptionnelle entre ports réduit les fuites indésirables de l’OL et facilite le filtrage externe.

En outre, ce composant possède une protection renforcée contre les décharges électrostatiques (ESD) de 2000V HBM (modèle du corps humain) sur chaque broche.

 

Les performances de ce mélangeur conviennent à une large gamme d’applications comprenant les applications hyperfréquences, les liaisons sans fil émergentes sans licence 5,8 GHz et les stations de base cellulaires, les services sans fil large bande sous la norme LTE avancée 14 GHz, les émetteurs-récepteurs satellitaires large bande, les systèmes radars, les émetteurs-récepteurs en bandes Ku et X, les analyseurs de spectre, les modems des équipements de test RF et des satellites.

 

Proposé en petit boîtier plastique QFN 12 broches, de seulement 3 x 2 mm et associé à un nombre minimal de composants externes, ce circuit  procure une mise en œuvre d’empreinte compacte. Spécifié sur la gamme de température de -40 °C à +105 °C, il fonctionne avec une alimentation unique de 3,3 V pour une consommation nominale de 120 mA. Cette consommation peut être réduite à seulement 100 µA au maximum quand le circuit est désactivé grâce à sa broche de validation. Cette dernière peut être contrôlée directement pour commander en moins de 0,2 µs la mise en marche ou l’arrêt du composant, admettant ainsi les radios en duplex par séparation temporelle (TDD) ou en mode rafale.

 

www.linear.com/product/LTC5548


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s