MENU

Les USA intègrent le Vietnam dans le CHIPS Act

Les USA intègrent le Vietnam dans le CHIPS Act

Actualités économiques |
Par Nick Flaherty, A Delapalisse



Le gouvernement américain a intégré le Vietnam dans son CHIPS Act avec des investissements importants de Synopsys et Marvell pour des centres de conception de puces et d’Amkor pour l’assemblage.

Le récent CHIPS and Science Act comprend un fonds international pour la sécurité technologique et l’innovation (International Technology Security and Innovation Fund – ITSI Fund), doté de $500 millions et géré par le département d’État américain, qui vise à promouvoir le développement et l’adoption de réseaux de télécommunications sûrs et fiables et à garantir la sécurité et la diversification de la chaîne d’approvisionnement en semiconducteurs.

Un protocole de coopération sur les chaînes d’approvisionnement de semiconducteurs, la main-d’œuvre et le développement de l’écosystème, signé hier, officialisera un partenariat visant à accroître la capacité de l’écosystème des semiconducteurs au Vietnam, en particulier dans les pays partenaires fiables où la capacité ne peut pas être délocalisée aux États-Unis. L’accent est mis sur l’assemblage et le test des semiconducteurs, mais aussi sur les centres de conception de semiconducteurs et la formation.

Amkor Technology commencera ses activités dans une usine de test et d’assemblage de $1,6 milliard dans la province de Bac Ninh le mois prochain, tandis que Synopsys lance un centre de conception et d’incubation de semiconducteurs en collaboration avec le parc Hi-Tech de Saigon. Marvell prévoit également d’établir un centre de conception de semi-conducteurs de classe mondiale dans la capitale vietnamienne, Ho Chi Minh Ville.

« L’un des principaux défis de l’industrie mondiale des semiconducteurs est la pénurie de chercheurs et d’ingénieurs, ce qui représente une énorme opportunité pour les talents technologiques vietnamiens en herbe. L’établissement du centre de conception de Marvell au Vietnam est une étape importante pour combler ce déficit de talents et promouvoir l’industrie des semiconducteurs au Vietnam », a déclaré le Dr Loi Nguyen, vice-président exécutif du groupe de connectivité optique et cuivre de Marvell et natif de Ho Chi Minh Ville.

Les USA et le Vietnam ont lancé une série d’initiatives de développement de la main-d’œuvre au Vietnam, en développant conjointement des laboratoires d’enseignement pratique et des cours de formation pour l’assemblage, le test et le packaging des semiconducteurs. Le gouvernement américain fournira un financement initial de $2 millions pour lancer les initiatives, en conjonction avec le soutien futur du gouvernement vietnamien et du secteur privé.

Un autre protocole d’accord bilatéral renforce également la coopération technique afin de soutenir les efforts du Vietnam pour quantifier ses ressources en éléments de terres rares (ETR) et respecter des normes environnementales, sociales et de gouvernance élevées afin de fournir des matériaux en dehors de la chaîne d’approvisionnement de la Chine.

www.wh.gov ; www.amkor.com ; www.synopsys.com ; www.marvell.com

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s