MENU

Le WiFi conforte sa dominance dans l’IoT avec WiFi 6, 6E et 7

Actualités économiques |
Par Andre Rousselot

La montée en puissance des dernières spécifications WiFi 6, 6E et 7 avec des allocations de fréquences à bande étroite permet une puissance et une latence plus faibles pour les applications IoT. « Le WiFi a fourni la connexion Internet dans l’Internet des objets à plus d’applications, plus de cas d’utilisation et plus d’environnements que toute autre option technologique IoT », a déclaré Edgar Figueroa, président et PDG de WiFi Alliance.

Related articles

« Le Wi-Fi répond aux besoins de divers types d’appareils et cas d’utilisation sur le marché de l’IoT », a déclaré Phil Solis, directeur de recherche chez IDC. «Le WiFi peut fournir une large gamme de débits de données et de gammes à des prix variables, car il existe une abondance de puces WiFi prenant en charge différents niveaux de complexité et plusieurs bandes de fréquences sans licence allant de moins de 1 GHz à 6 GHz. C’est cette diversité de conceptions de puces qui permet au Wi-Fi de répondre au plus large éventail d’exigences en matière de produits et de réseaux IoT.

D’autres technologies telles que Matter, Thread, Zigbee et Bluetooth Low Energy ont dominé le déploiement des réseaux IoT embarqués.

La WiFi Alliance a défini huit domaines dans lesquels le WiFi, en tant que technologie interopérable à volume élevé, basée sur des normes, peut être utilisé dans l’IoT. Cela souligne le fait que les systèmes IoT sont souvent contrôlés via des appareils mobiles et que le WiFi permet de contrôler les smartphones, les tablettes et les 18 milliards d’appareils WiFi déjà utilisés aujourd’hui. Cependant, cela s’applique également au Bluetooth.

 

 

Les appareils certifiés WiFi utilisent également la sécurité WPA3 pour protéger les informations échangées dans les environnements personnels et d’entreprise, mais cela doit encore s’étendre à l’intégration et à la sécurisation des appareils embarqués.

Il souligne également la reconnaissance de la localisation WiFi pour contre balancer la technologie de localisation émergente dans Bluetooth low energy 5.3. Les services IoT de géolocalisation WiFi pour les environnements industriels et de villes intelligentes prennent en charge la gestion des actifs, la gestion du réseau et la géolocalisation.

En plus d’une connexion WiFi traditionnelle via des points d’accès, WiFi Certified EasyMesh, WiFi Certified WiFi Aware et WiFi Direct offrent une variété de topologies de réseau à différents environnements IoT pour des options évolutives et personnalisables.

« Le Wi-Fi est partout ; il permet des connexions directes à Internet et fournit une connectivité fiable et robuste pour les applications IoT, qui nécessitent une gamme de débits de données, et offre un profil de faible puissance pour les appareils fonctionnant sur batterie. Au cours des 20 dernières années, le Wi-Fi a considérablement évolué, passant par le Wi-Fi 4, 5 et maintenant, 6 et 6E, améliorant les performances et l’expérience client à chaque avancée. Infineon s’engage à fournir un WiFi haute performance pour les applications IoT industrielles et grand public », a déclaré Sivaram Trikutam, vice-président de la gamme de produits Wi-Fi chez Infineon, qui fabrique également des puces Matter pour l’IoT.

« En tant que l’une des technologies de connectivité IoT les plus largement utilisées, le Wi-Fi offre une base solide pour commencer à créer des déploiements IoT. En tant que leader de l’IoT pure-play, nous pensons qu’il est important de tirer parti de plusieurs protocoles tels que WiFi, Zigbee, Thread, etc. pour répondre aux besoins de nos clients et le WiFi joue un rôle essentiel dans la manière dont nous les intégrons », a déclaré Mitch Klein, directeur. de la stratégie des alliances chez Silicon Labs.

« Le WiFi 6 est idéal pour connecter la maison intelligente, et un avantage notable pour l’IoT est une fonctionnalité appelée Target Wake Time (TWT), qui permet de garantir que les appareils clients peuvent économiser de l’énergie et prolonger la durée de vie de leur batterie – un avantage essentiel pour les appareils IoT. Le WiFi 6 utilise une combinaison de technologies – y compris la modulation OFDMA et 1024 QAM – pour améliorer l’efficacité spectrale, augmenter la vitesse et prendre en charge de nombreux appareils dans une zone confinée, ce qui est désormais une considération importante dans la maison où de nombreux appareils et autres appareils IoT sont connectés à un hub domestique et plusieurs utilisateurs peuvent consommer simultanément de la vidéo, des jeux ou de la réalité augmentée/réalité virtuelle de haute qualité », a déclaré Adlane Fellah, analyste senior chez Maravedis Research.

«Le WiFi 6 peut désormais également prendre en charge de nombreuses exigences pour les cas d’utilisation industriels, avec des améliorations en matière de latence, de déterminisme et d’efficacité énergétique. Dans une usine intelligente, le WiFi pourrait offrir le rapport coût/performance optimal pour les caméras à large bande passante qui alimentent les services de réalité augmentée et le WiFi HaLow pourrait être optimal pour la surveillance des machines, qui nécessite une très faible puissance et une faible bande passante.

«Avec l’introduction des maisons intelligentes, des villes intelligentes et l’augmentation de la surveillance des installations de fabrication, le WiFi offre la meilleure solution pour communiquer avec les appareils IoT qui rendent cela possible. Le WiFi fournit la portée requise pour un service efficace aux appareils IoT tout en préservant la confidentialité et la sécurité, et il est déjà utilisé dans ces écosystèmes. Des fonctionnalités telles que WiFi Easy Connect, WiFi EasyMesh et WPA3 permettent un déploiement simple et sécurisé. Associée aux WiFi 6 et 6E, l’augmentation du spectre utilisable se traduit par un cycle de vie plus long et une expérience plus productive », a déclaré Luther Smith, Distinguished Technologist et Director of Wireless chez CableLabs.

«Le WiFi a été fondamental pour les appareils IoT dans les environnements résidentiels, fournissant une base pour alimenter les appareils WiFi et également fournir une liaison pour les appareils fonctionnant sur batterie utilisant d’autres technologies à faible consommation. CommScope relie des milliards d’appareils IoT avec des passerelles, des points d’accès et des solutions d’extension à travers les maisons connectées à accès sans fil fixe, optique et sans fil. Avec le déploiement imminent de la solution Matter IoT et l’incorporation du WiFi en tant que protocole principal pour les appareils IoT connectés, nous nous attendons à voir encore plus de pertinence pour les fonctionnalités IoT spécifiques ajoutées aux canaux 2 MHz du WiFi 2,4 GHz , qui était une nouvelle fonctionalité du WiFi 6 ajoutée pour étendre la portée des solutions Wi-Fi à bande étroite Smart Home », a déclaré Charles Cheevers, CTO de CommScope Home Networks.

« Le Wi-Fi est une technologie omniprésente qui continue de créer des opportunités d’innovation au sein de l’internet des objets connectés. Le programme WiFi Certified fournit une assurance d’interopérabilité, ce qui permet aux leaders de la connectivité – tels que Texas Instruments – d’offrir des solutions WiFi fiables et sécurisées pour les applications industrielles et résidentielles, que ce soit dans les bâtiments intelligents, l’infrastructure de réseau intelligent ou les applications médicales », a déclaré Marian Kost, Vice-président et directeur général de la connectivité chez Texas Instruments.

 

www.wi-fi.org

Lire aussi:

Module de mise en réseau multiprotocole

Une rupture choc dans l’ IoT

Connectivité IoT : Digi-Key Electronics annonce un partenariat mondial avec Truphone

Rôle stratégique de LoRaWAN pour les applications IOT actuelles et à venir

 

 


Share:

Linked Articles
Electronique-ECI
10s