MENU

Un dispositif basé sur le module NXP S32G pour améliorer la connectivité des équipements embarqués

Nouveaux produits |
Par Daniel Cardon


Les équipementiers automobiles utilisant ce nouveau SoM miriac de MicroSys, partenaire Gold de NXP, bénéficieront non seulement de la bande passante accrue du processeur pour leurs applications critiques en matière de sécurité, mais aussi d’un accès immédiat – typique des System-on-Modules – au prototypage, d’une connectivité améliorée pour leurs cas d’utilisation spécifiques, ainsi que d’un support logiciel complet et de la documentation requise pour les certifications de sécurité.

Le nouveau système sur module offre de multiples interfaces CAN natives ainsi qu’un support FlexRay, LIN et Ethernet complet, y compris TSN. Les marchés visés comprennent les véhicules en réseau en temps réel, les engins mobiles et les équipements de test et de mesure automobiles. Parmi les autres applications, citons les enregistreurs de données, les interfaces de proximité et les automates programmables industriels (API) à sécurité intégrée.

Le processeur de réseau à bord de véhicule NXP S32G est adapté aux applications de sécurité ASIL-D dans les secteurs automobiles OEM et Tier 1. MicroSys Electronics étend ses domaines d’application à tous les marchés où des certifications de sécurité fonctionnelle comparables à la norme CEI 61508 sont requises – y compris dans les chemins de fer (EN 50155), l’aérospatiale (DO-160), les machines fixes et mobiles (ISO 13849) ainsi que dans la robotique de fabrication (ISO 10218), les systèmes de commande (CEI 62061) et les systèmes d’entraînement (CEI 61800 5 2). Les homologations dans le contexte des applications aérospatiales (DO-254/DO-160) peuvent également être soutenues par la documentation correspondante du fabricant.

Le système sur module miriac MPX-S32G399A de MicroSys Electronics équipé du processeur NXP S32G3 qui dispose de huit cœurs Arm Cortex-A53 avec la technologie Arm Neon organisés en deux clusters pour les applications et les services. Pour les tâches en temps réel, le processeur S32G3 dispose également de quatre paires de cœurs Lockstep Arm Cortex-M7, pour lesquels MicroSys offre un support pour des réalisations spécifiques de FreeRTOS en plus du support automobile standard de NXP. Fonctionnant en mode cluster et lockstep, les cœurs hétérogènes du S32G3 peuvent prendre en charge les applications ASIL-D ainsi que toute autre norme de sécurité fonctionnelle comparable à la norme IEC 61508. En termes de mémoire, le nouveau SoM offre 4 Go de RAM LPDDR4 à 3200 MT/s, jusqu’à 32 Go de mémoire eMMC non volatile et 64 Mo de flash QuadSPI. Le stockage externe par carte SD peut être multiplexé avec la mémoire eMMC embarquée.

En termes de connectivité, le nouveau SoM offre une gamme complète d’interfaces d’extension et de communication, dont 4 interfaces SerDes configurables en PCIe Génération 3 2×1 ou 2×2, 3x 2,5 Gigabit Ethernet plus 3x Gigabit Ethernet, 18x CAN FD-Bus, 2x FlexRay et 4x LIN. 14x GPIOs, 12x entrées analogiques (ADC), 4x FlexSPI, 2x UART, 1x USB et 4x I2C complètent l’offre d’interfaces. Pour les tâches de dépistage et de débogage, le SoM prend en charge les interfaces Aurora et JTAG. Un pack complet de support de la carte, comprenant la configuration du chargeur de démarrage et tous les pilotes Linux nécessaires, complète l’ensemble des fonctionnalités.

Le système sur module miriac MPX-S32G399A devrait être disponible d’ici fin 2022 pour des évaluations OEM agréées, y compris la carte mère, le jeu de câbles et la solution de refroidissement. Des lots de production plus importants devraient être disponibles au cours du premier trimestre de 2023.

MiceoSys

 


Share:

Linked Articles
10s