MENU

Language Open source de conception de puces basé sur Python

Language Open source de conception de puces basé sur Python

Technologies |
Par Andre Rousselot


Un groupe d’universitaires aux États-Unis a lancé un langage open source pour la conception de puces basé sur Python et optimisé pour les techniques d’apprentissage automatique. Le groupe de l’Université de Californie (UCLA) aux États-Unis lance PyGears en tant que nouveau langage de description de hardware. Ceci est basé sur l’idée d’une conception de puce agile basée sur des composants réutilisables et des constructions Python de haut niveau.

En l’adoptant dans le cours de traitement du signal VLSI, l’UCLA Samueli School of Engineering dit qu’elle a commencé à construire une communauté qui observe le hardware à travers des paradigmes logiciels, dans le but d’accélérer la conception et la vérification du hardware, en utilisant des modules plus agiles et composables.

« La conception des puces devient de plus en plus complexe, avec des coûts croissants et des cycles de développement plus longs », a déclaré le Dr Dejan Markovic, professeur de génie électrique et informatique à l’UCLA. « PyGears relève ces défis en adoptant une construction modulaire du hardware à partir de composants réutilisables, qui sont construits par une communauté de contributeurs partageant les mêmes idées. Cela fonctionne très bien aussi bien pour les petites que les grandes équipes d’ingénierie. La conception et la vérification du matériel sont basées sur l’environnement Python, ce qui réduit les barrières entre les domaines logiciel et matériel. La vision est de permettre aux informaticiens de coder du hardware.

« La plus grande limitation des logiciels est le taux relativement lent d’évolution du hardware », a déclaré Shahin Farshchi, associé chez Lux Capital. « PyGears va aider des géants (des semiconducteurs) à accélérer la conception de hardware plus près de la vitesse du « codage » ( logiciel), ce qui conduira à de nouveaux cas d’utilisation magiques qui sous-tendront les produits et les entreprises qui définissent le marché. » PyGears a été créé par le Dr Bogdan Vukobratovic, responsable de la R&D chez Anari AI pour fournir un développement plus agile plutôt que de se concentrer sur l’optimisation et le contrôle de bas niveau dans les langages de conception VHDL et Verilog.

PyGears permet de contrôler tous les aspects jusqu’aux couches les plus basses, ce qui rend le processus de plusieurs fois plus efficace. Il souligne également que la construction d’architectures complexes nécessite des systèmes avec plus d’agilité dans le développement.

« PyGears est né dans le but de capturer toutes les bonnes pratiques que j’ai trouvées utiles au cours de ma carrière dans un outil qui pourrait considérablement accélérer la mise en œuvre matérielle d’architectures complexes, en particulier si elles sont liées à des paradigmes d’IA », a déclaré Vukobratovic. « C’est un projet gratuit et open-source qui devrait être un bon début dans la création de la conception de puces de nouvelle génération, mais cet objectif nous oblige tous à contribuer et à déterminer l’orientation du développement du hardware. Sinon, le monde de l’IA ne sera pas durable à long terme.

« Le développement de nouveaux outils de conception de hardware peut fortement bénéficier de solutions open source. Pour sortir l’industrie du matériel de l’âge de pierre et la rendre plus agile, nous avons besoin de nouveaux concepts façonnés par la communauté », a déclaré le Dr Boris Murmann, professeur à l’Université de Stanford.

 

www.pygears.org; www.anari.ai

Related articles


Share:

Linked Articles
10s