MENU

Failles de sécurité dans les bornes de recharge électrique

Failles de sécurité dans les bornes de recharge électrique

Par Daniel Cardon



Les propriétaires de véhicules électriques utilisent généralement une carte de recharge pour payer l’électricité qu’ils consomment pour recharger leurs véhicules. Ces cartes de paiement utilisent un numéro d’identification stocké sur la carte, lié au compte bancaire de l’utilisateur. Dalheimer a constaté qu’il est facilement possible pour d’autres utilisateurs de se servir en électricité en clonant la carte de recharge.

Mathias Dalheimer explique: « Il est assez facile de cloner une carte de chargement. Les garde-fous sont insuffisants pour la communication entre les bornes de recharge et le back-end de facturation. Les numéros de cartes sont transmis directement aux opérateurs, souvent sans chiffrement. Un équipement simple peut être utilisé pour intercepter ces transmissions et obtenir les numéros de cartes des clients. « 

Il serait ensuite difficile de prouver une utilisation frauduleuse, d’autant plus que le débit sur le compte est effectué plusieurs semaines après les coûts.

Mathias Dalheimer est membre du Chaos Computer Club (CCC) et il a présenté le problème de sécurité lors de la conférence annuelle du club, qui a conduit plusieurs opérateurs à prendre des mesures pour sécuriser leurs systèmes. Il cherche à mettre en place un consortium d’experts qui s’attaquera systématiquement à ces types d’événements.

Fraunhofer

Article associé : Bornes de recharge de véhicules électriques gérées par wi-fi

 

 

 

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

10s