MENU

Deux nouvelles séries d’oscilloscopes avec une résolution verticale de 12 bits

Nouveaux produits |
Par Alain Dieul


RIGOL Technologies a développé deux nouveaux ASICs pour son oscilloscope de nouvelle génération. Avec le chipset ASIC Centaurus développé en interne, RIGOL établit désormais de nouveaux standards de performances et, avec les familles HDO1000 et HDO4000, lance deux séries d’oscilloscopes haute définition avec une résolution verticale de 12-bits.
La série HDO1000 a un taux d’échantillonnage de 2 Géch/s et est proposée en tant que solution à 2 canaux et à 4 canaux dans des bandes passantes de 70, 100 et 200 MHz. La profondeur de mémoire maximale est de 100 Mpoints. De plus, la série HDO4000 est conçue pour les bandes passantes de 200, 400 et 800 MHz avec un taux d’échantillonnage plus élevé allant jusqu’à 4 Géch/s, contient quatre canaux analogiques et offre une profondeur de mémoire allant jusqu’à 500 Mpoints. Le réglage vertical minimum est de 100 µV/DIV pour la série HDO4000 et de 500 µV/DIV pour la série HDO1000. Deux impédances différentes (1 MΩ, 50 Ω) peuvent être choisies pour la série HDO4000.
Les deux nouveaux ASIC atteignent un niveau de bruit très faible d’environ 18 µVrms (pour le HDO4000) ou 50 µVrms (pour le HDO1000). Comme pour les autres classes d’oscilloscopes RIGOL, l’accent a été mis ici sur la combinaison d’un taux d’échantillonnage élevé, d’une mémoire profonde et d’une vitesse de mesure très élevée. Même les plus petits écarts d’amplitude peuvent être mesurés grâce à la résolution verticale de 12-bits. Un mode haute résolution jusqu’à 16-bits peut également être activé pour les deux appareils. Cela signifie que des résolutions très élevées dans les zones horizontales et verticales sont combinées avec une mémoire très profonde, élargissant ainsi le type d’analyses possibles.
Les applications typiques incluent des analyses telles que les mesures de performances de commutation dans le domaine des alimentations, les tests automatisés dans les usines, l’analyse de protocole pour les bus série dans l’électronique des véhicules, les mesures de circuits électroniques, les applications en développement et bien d’autres.
Avec « Ultra Acquire », RIGOL a intégré une nouvelle forme d’analyse dans les deux séries, avec laquelle un taux de déclenchement très rapide de 1 500 millions de wfms/s est atteint. Cela facilite la mesure d’événements très rapides ou sporadiques et courts. Tous les appareils disposent d’un très grand écran tactile capacitif couleur HD de 10,1 pouces (1024*800) avec 256 niveaux d’intensité et tonalités de couleur pour un affichage précis et clair du signal. Afin d’assurer une flexibilité maximale, la série HDO4000 permet l’intégration d’une batterie standard 18650 afin d’effectuer des mesures sans connexion secteur.
Diverses options de déclenchement, mathématiques et d’affichage (FFT étendue de 1 million de points, test de masque et analyse de puissance), une fonction intégrée de recherche de signal sont disponibles ainsi que toutes les fonctions habituelles d’analyse et de déclenchement du protocole de bus série. Le voltmètre intégré et un compteur de fréquence complètent la gamme complète de mesures. Diverses interfaces telles que USB3.0-Host, USB3.0-Device, HDMI, LAN (10/100/1000 Base-T) et AUX OUT sont également disponibles.

Une vaste gamme d’accessoires, tels que des sondes actives et passives, des sondes haute tension (différentielles/unipolaires), différentes pinces ampèremétriques (jusqu’à 500 A), un cadre d’installation de 19 pouces, des pilotes logiciels pour les packages connus et des langues de haut niveau ainsi qu’une télécommande Web moderne et rapide via LAN sont également disponibles. Le matériel contient des boutons de commande d’encodeur photoélectrique qui génèrent une usure très faible, ce qui se traduit par une longue durée de vie. Autre particularité, Rigol propose de nombreuses extensions, telles que des bandes passantes plus élevées ou une extension de mémoire via une mise à niveau logicielle. Le déclenchement et le décodage série (SPI, I2C, RS232/UART, CAN et LIN) sont implémentés en standard dans l’oscilloscope. Le risque d’un mauvais achat est ainsi minimisé, car vous pouvez commencer avec un ensemble d’équipements légèrement plus petit et l’adapter ensuite aux exigences de mesure étendues ou plus exigeantes du laboratoire.

www.rigol.eu


Share:

Linked Articles
10s