MENU

Contrôleur de charge de batterie au lithium et au plomb pour panneau solaire

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe


Le chargeur de batterie de ce dispositif offre la possibilité de choisir parmi de nombreux modes de charge à courant-constant (CC) et tension-constante (CV), ce qui le rend bien adapté à la charge de batteries de différentes compositions chimiques, au lithium ou au plomb, incluant celles au plomb scellées, avec éléments à gel et à électrolyte liquide. Tous les algorithmes de fin de charge sont sur la carte, ce qui supprime le besoin d’un logiciel ou microprogramme et, de ce fait, réduit le temps de la conception.
Fonctionnant sur la large gamme de la tension d’entrée de 6 V à 80 V, ce contrôleur peut procurer une tension flottante en sortie de 1,3 V à 80 V en n’utilisant qu’une seule inductance avec un redressement synchrone à quatre commutateurs. Il peut fournir des courants de charge aussi élevés que 10 A en fonction du choix des FET externes. Le circuit MPPT permet un balayage de toute la gamme de fonctionnement d’un panneau solaire, trouvant le véritable point de puissance maximale, même en présence de points maximaux locaux dus à une ombre partielle sur le panneau. Une fois le vrai point de puissance maximale trouvé, le circuit fonctionnera à ce point tout en utilisant une technique d’activation pour suivre rapidement les changements du point de puissance maximale local. Avec cette méthode, le contrôleur utilise toute la puissance générée par le panneau solaire même dans des environnements de fonctionnement non idéals.
Ce circuit assure aussi la compensation automatique en température de la tension de charge de la batterie en mesurant une thermistance externe disposée sur celle-ci. Les broches STATUS et FAULT peuvent être utilisées pour contrôler les indicateurs d’état à LED. Les limites du courant de charge peuvent être réglées en ne changeant pas plus qu’une ou deux résistances, et la durée de charge peut être sélectionnée via un diviseur résistif approprié. Ses autres caractéristiques comprennent les broches de limites des courants de charge et d’entrée, une sortie du régulateur LDO régulée à 3,3 V, les broches d’états et une fréquence de commutation fixe pouvant être synchronisée.
Encapsulé en boîtier faible profil QFN 64 broches, de 7 x 11 x 0,75mm, ce composant est présenté dans les deux classes E et I qui sont garanties pour un fonctionnement de -40 °C à 125 °C.

www.linear.com/product/LT8490


Share:

Linked Articles
10s