MENU

Capteurs biométriques de Mediatek et Leman

Capteurs biométriques de Mediatek et Leman

Nouveaux produits |
Par eeNews Europe



Le composant combine le matériel et le logiciel pour effectuer six fonctions de surveillance de la santé, y compris le suivi de la fréquence cardiaque, les tendances de la tension et les niveaux de saturation de l’oxygène périphérique.
Cependant, aucune mention n’est donnée sur la précision de ces mesures ou si l’équipement qui comprend Sensio doit porter un avertissement sur son aptitude à un usage médical.
Le MediaTek Sensio utilise des diodes électroluminescentes (LED) en association avec un capteur sensible à la lumière pour mesurer l’absorption de la lumière rouge et infrarouge par le bout des doigts de l’utilisateur. En touchant les capteurs et les électrodes d’un smartphone avec vos doigts, MediaTek Sensio crée une boucle fermée entre votre cœur et le biocapteur pour mesurer les formes d’onde ECG et PPG.

Le Sensio peut fournir six points de données de santé en 60 secondes environ: fréquence cardiaque, variabilité du rythme cardiaque, tendances de la tension, saturation périphérique en oxygène (SpO2), électrocardiographie (ECG) et photopléthysmographie (PPG).
MediaTek Sensio MT6381 comprend: des LED rouges et infrarouges intégrées pour la mesure PPG réfléchissante plus un frontal analogique ECG
à 1 canal. Il s’agit d’un boîtier OLGA à 22 broches de 6,8 mm sur 4,93 mm par 1,2 mm et ne nécessite que quatre condensateurs externes et une connexion à deux électrodes sur le boîtier. Il a une interface numérique I2C / SPI et sera disponible au début de 2018, a déclaré MediaTek.
«Avec notre module et logiciel biocapteur MediaTek Sensio, les développeurs et les fabricants d’appareils disposent d’une puissante solution intégrée de surveillance de la santé qui fournit des informations sur le cœur et la condition physique en 60 secondes», explique Yenchi Lee, directeur du marketing produit chez MediaTek.

à suivre:  Leman Micro Devices contre attaque:


Leman Micro Devices SA (Lausanne, Suisse) est une start-up qui a introduit son propre capteur de signes vitaux – le V-sensor – pour l’intégrer dans les smartphones en 2017 ( voir le capteur de signes vitaux pourrait transformer les smartphones en anglais ).

Le détecteur de santé et l’application V-Sensor seront soumis à des essais cliniques finaux au CHUV, un hôpital universitaire suisse renommé, début 2018, avant d’être soumis à la FDA et à d’autres autorités pour la certification de la précision médicale. En plus des mesures de la tension artérielle et de la température, le capteur V peut également lire la saturation en oxygène du sang, la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire.

« L’annonce récente de la société taïwanaise MediaTek montre le degré de confiance que l’industrie a dans cette approche », a déclaré Mark-Eric Jones, fondateur et PDG de LMD, dans un communiqué. «La précision médicale est le dernier obstacle que l’industrie doit surmonter avant de voir le smartphone devenir un outil reconnu par les utilisateurs ainsi que les médecins et autres professionnels du monde entier pour fournir une analyse précise et reproductible de l’état de santé de l’utilisateur. »

Leins et articles connexes:

www.mediatek.com

www.leman-micro.com

News articles:

ST et Valencell collaborent au développement d’une plate-forme de détection biométrique haute précision pour wearables

Si vous avez apprécié cet article, vous aimerez les suivants : ne les manquez pas en vous abonnant à :    ECI sur Google News

Partager:

Articles liés
10s