$400 millions pour un centre de conception RISC-V à Barcelone

$400 millions pour un centre de conception RISC-V à Barcelone
Actualités économiques |
Intel s'est associé au Barcelona Supercomputing Center pour développer des supercalculateurs zettascale basés sur des puces RISC-V
Par Andre Rousselot

Partager:

Intel s’est associé au Barcelona Supercomputing Center pour établir un laboratoire pour développer la prochaine génération de supercalculateurs zettascale basés sur l’architecture du jeu d’instructions RISC-V.

Le financement de 400 millions de dollars sur les dix prochaines années au Centro Nacional de Supercomputación (BSC-CNS) proviendra d’Intel et du gouvernement espagnol via le projet « PERTE Chip » dans le cadre du plan de relance, de transformation et de résilience. Le laboratoire commun devrait créer 300 emplois et sera un pôle d’innovation qui attirera de nouveaux investissements internationaux. Il contribuera également à la création d’un système robuste pour l’avenir du supercalcul en Europe.

Le laboratoire sera situé sur le Campus Nord de l’Université Polytechnique de Catalogne, où se trouvent également les installations du BSC-CNS. Le centre de Barcelone est déjà un partenaire clé dans le développement de puces RISC-V pour les supercalculateurs européens, y compris un accélérateur de puce RISC-V 22 nm pour l’Initiative européenne des processeurs EPI.

Les supercalculateurs Zettascale seront 1000 fois plus rapides que les supercalculateurs les plus puissants d’aujourd’hui qui atteignent à peine les niveaux de performance exascale. Intel a fait un effort majeur dans le développement de conceptions RISC-V en interne et pour des partenaires. La possibilité d’ajouter des extensions personnalisées pour des applications spécifiques permet d’améliorer les performances tout en réduisant la consommation d’énergie.

Les puces seront également utilisées pour les voitures autonomes et pour l’intelligence artificielle.

« Nous sommes très heureux qu’Intel ait choisi BSC pour créer ensemble un laboratoire de recherche qui sera un leader mondial dans la conception de puces. L’un des objectifs sera que les futurs supercalculateurs européens, comme MareNostrum 6 d’ici 5 ans, et bien d’autres dans le monde, intègrent la technologie développée dans ce laboratoire. De plus, le laboratoire contribuera à créer une plaque tournante pour de nouvelles entreprises et de nouveaux emplois », a déclaré Mateo Valero, directeur du BSC-CNS.

« Le calcul haute performance est la clé pour résoudre les problèmes les plus difficiles au monde et chez Intel, nous avons un objectif ambitieux de passer à l’ère zettascale pour le HPC. Barcelona Supercomputing Center partage notre vision de cet objectif, avec un accent égal sur la durabilité et une approche ouverte. Nous sommes ravis de nous associer à eux pour nous lancer dans cette aventure », a déclaré Jeff McVeigh, vice-président et directeur général du Super Compute Group chez Intel.

Cela fait suite à la création d’un centre de conception européen à Malaga pour Vodafone qui travaillera également sur les conceptions de puces RISC-V.

Other RISC-V articles

 

Linked Articles
Electronique-ECI
10s